Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Maintenir une communication satisfaisante avec les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer : création de capsules vidéo destinées aux proches aidants

 
Auteur(s) Camille Angers
Jessica Sylvain
Joël Macoir
Volume 45
Nombre 1
Année 2021
Page(s) 29-40
Langue Français
Catégorie Tutorial
Mots-clés Maladie d’Alzheimer
Proche aidant
Communication
Stratégie de communication
Capsule vidéo
Abrégé Communication is a fundamental need. It is important to promote communication until the end of life so people can express their needs, take part in decisions that involve them, and maintain satisfying interpersonal and emotional relationships. Besides associated memory problems, progressive communication disorders impact individuals’ ability to express themselves orally and in writing, to read, and to understand language characterize Alzheimer’s disease. This project used principles of health knowledge transfer and translation. The project’s goal was to meet the needs of family caregivers of people suffering from Alzheimer's disease so they are better informed about their loved one's condition and better equipped to deal with the associated communication disorders. There is little widespread information about the link between the progression of the disease and the increased communication difficulties experienced daily. In cooperation with the Société Alzheimer de Québec and the Faculté de médecine de l’Université Laval, we produced a series of four short videos (a) to explain, in a simple and accessible way, the communication challenges that may arise during the course of the disease and (b) to suggest strategies to promote and maintain satisfactory communication. These videos have the potential to increase knowledge of the role of speech-language pathologists with people suffering from a neurodegenerative disease. The authors hope the videos will improve the quality of life of people affected by Alzheimer's disease.

La communication est un besoin fondamental et il importe de la favoriser jusqu’à la fin de la vie pour permettre à toute personne d’exprimer ses besoins, de participer aux décisions qui la concernent et de maintenir des relations interpersonnelles et affectives satisfaisantes. En plus des problèmes de mémoire qui y sont associés, la maladie d’Alzheimer s’accompagne de troubles progressifs de la communication qui affectent la capacité des individus à s’exprimer oralement et par écrit, à lire, ainsi qu’à comprendre le langage. L’objectif général de ce projet, basé sur les principes généraux de transfert et d’application des connaissances en santé, était de répondre aux besoins des proches aidants de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer d’être mieux informés sur la condition de leur proche et mieux outillés pour faire face aux troubles de la communication qui y sont associés. Les informations vulgarisées portant sur le lien entre l’évolution de la maladie et l’accroissement des difficultés de communication vécues au quotidien sont peu nombreuses. En collaboration avec la Société Alzheimer de Québec et la Faculté de médecine de l’Université Laval, une série de quatre courtes capsules vidéo ont été réalisées dans lesquelles sont expliquées, de manière simple et accessible, les difficultés de communication susceptibles de survenir dans le décours de la maladie et sont proposées des stratégies pour favoriser et maintenir une communication satisfaisante. Ces capsules vidéo ont également le potentiel d’accroître la connaissance du rôle de l’orthophoniste auprès des personnes ayant une maladie neurodégénérative. Les auteurs espèrent qu’elles permettront d’améliorer la qualité de vie des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer.
ID 1271
Lien https://cjslpa.ca/files/2021_CJSLPA_Vol_45/No_1/CJSLPA_Vol_45_No_1_2021_1211.pdf
 

La RCOA est une revue en accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont disponibles sur Internet dès leur publication, et ce, pour tous les utilisateurs. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, rechercher ou fournir le lien vers le contenu intégral des articles, ou encore, à utiliser les articles à toutes autres fins légales.

La RCOA ne charge aucun frais pour le traitement ou la publication des manuscrits.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient les droits d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de la parution et numéro des pages), mais sans laisser entendre que OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser les documents à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.