Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Indicateurs normatifs du développement du langage en français québécois à 36, 42 et 48 mois : résultats du projet ELLAN

 
Auteur(s) Audette Sylvestre
Caroline Bouchard
Mélissa Di Sante
Catherine Julien
Vincent Martel-Sauvageau
Jean Leblond
Volume 44
Nombre 3
Année 2020
Page(s) 137-150
Langue Français
Catégorie Article de recherche
Mots-clés Normes développementales
Développement langagier
Enfants
Âge préscolaire
Français
Abrégé The objective of this study is to present normative indicators of the development of receptive and
expressive vocabulary as well as phonological and morphosyntactic components of expressive
language among unilingual francophone Québec children aged 3 to 4 years. These indicators are
based on the results obtained by 99 children recruited at precisely 3 years of age (M = 36.1 months,
SD = 0.2). The data were collected during three separate visits conducted 6 months apart, using
psychometrically valid tools frequently used by speech-language pathologists in their clinical practice.
A statistical resampling technique using the 95% confidence interval of the 10th percentile on each
language measure led to the categorization of children into three groups, namely children presenting
difficulties, those in a zone of uncertainty, and those presenting typical development. The results for
each measure confirm a significant increase in children’s language skills between the ages of 3 and 4
years. They suggest that the measures used are sensitive enough to detect changes in language skills
of children aged 36, 42, and 48 months, thus confirming their clinical relevance. Interpretations of
the norms of the original tools are discussed in relation to the current indicators. The normative data
provided in this study add to a body of knowledge which serve as essential benchmarks for clinical
work and research.

L’objectif de cette étude est de présenter des indicateurs normatifs du développement du
vocabulaire réceptif et expressif, ainsi que des composantes phonologique et morphosyntaxique du
langage expressif, des enfants québécois unilingues francophones âgés de 3 à 4 ans. Ces indicateurs
sont basés sur les résultats obtenus par 99 enfants recrutés à l’âge de 36 mois précisément (M =
36,1 mois; É-T = 0,2). Les données ont été recueillies lors de trois visites distinctes, réalisées à six
mois d’intervalle, à l’aide d’outils valides sur le plan psychométrique et fréquemment utilisés par les
orthophonistes dans leur pratique clinique. Une technique statistique de rééchantillonage utilisant
l’intervalle de confiance à 95% du 10e rang centile a permis de regrouper les enfants en difficulté, ceux
se situant dans une zone d’incertitude et ceux ayant un développement typique, et ce, pour chaque
mesure de langage. Les résultats à chacune des mesures confirment une progression significative
des compétences langagières des enfants entre l’âge de 3 et 4 ans. Ils suggèrent également que les
mesures utilisées sont suffisamment sensibles pour détecter l’évolution des habiletés langagières
des enfants âgés de 36, 42 et 48 mois, confirmant ainsi leur pertinence clinique. L’interprétation des
normes des outils originaux est discutée à la lumière des scores obtenus. Les données normatives
de la présente étude s’ajoutent à un corpus de connaissances qui constituent des points de repère
indispensables pour le travail clinique et la recherche.
ID 1266
Lien https://cjslpa.ca/files/2020_CJSLPA_Vol_44/No_3/CJSLPA_Vol_44_No_3_2020_1200.pdf
 

La RCOA est une revue en accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont disponibles sur Internet dès leur publication, et ce, pour tous les utilisateurs. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, rechercher ou fournir le lien vers le contenu intégral des articles, ou encore, à utiliser les articles à toutes autres fins légales.

La RCOA ne charge aucun frais pour le traitement ou la publication des manuscrits.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient les droits d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de la parution et numéro des pages), mais sans laisser entendre que OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser les documents à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.