Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Une étude pilote sur le protocole Effet Miroir Plus, une rééducation orthophonique standardisée et adaptée à la paralysie de Bell en phase aiguë

 
Auteur(s) Sarah Martineau
Vincent Martel-Sauvageau
Éric Piette
Akram Rahal
Anne-Marie Chouinard
Karine Marcotte
Volume 44
Nombre 2
Année 2020
Page(s) 57-72
Langue Anglais
Catégorie Article de recherche
Mots-clés Acute Bell’s Palsy
Mirror Effect
Facial Rehabilitation
Recovery
Facial Palsy
Facial Expressions
Abrégé Combining early facial exercises with medication may help patients with acute Bell’s palsy recover significantly faster and better than patients treated with medication alone. To date, exercise therapy in acute Bell’s palsy consists mostly of transferring facial rehabilitation techniques that were developed for chronic Bell’s palsy, despite the differences between those stages. The aim of this pilot study was to estimate the efficacy of the Mirror Effect PLUS Protocol, the first facial rehabilitation protocol specifically designed for acute Bell’s palsy. Ten patients with acute moderate-to-severe, severe, and total Bell’s palsy were recruited and assigned randomly to the Mirror Effect PLUS Protocol group or the control group. Both groups received the recommended medications. In addition, patients in the rehabilitation group performed exercises that were completed using a computer that duplicated their healthy hemiface. Compared to controls, a greater number of patients in the Mirror Effect PLUS Protocol group presented better facial symmetry and greater satisfaction towards their facial function. There were no differences in recovery between the rehabilitation and control groups; however, for the subset of patients with severe palsy, the Mirror Effect PLUS Protocol improved and accelerated recovery. These preliminary results support the hypothesis that the Mirror Effect PLUS Protocol enhances the recovery of severe acute Bell’s palsy. However, replication of these results with larger samples is necessary. Additionally, the intervention’s precise mechanisms of action need to be investigated thoroughly to exclude the effect of spontaneous recovery.

Combiner une rééducation orthophonique à la prise de médicaments pourrait favoriser un rétablissement plus rapide et optimal des patients présentant une paralysie de Bell en phase aiguë, comparativement à la prise seule de médicaments. Présentement, la rééducation qui est offerte aux patients présentant une paralysie de Bell en phase aiguë consiste principalement en l’utilisation de techniques ayant été développées pour les patients ayant une paralysie de Bell chronique, et ce, malgré les différences entre ces stades de la pathologie. L’objectif de la présente étude pilote était d’évaluer l’efficacité du protocole Effet Miroir Plus, un premier protocole de rééducation orthophonique spécifiquement conçu pour la paralysie de Bell en phase aiguë. Dix patients présentant une paralysie de Bell en phase aiguë de degré « modéré à sévère » ou « sévère », ou encore, pouvant être qualifiée de « totale » ont été recrutés. Ceux-ci ont été divisés aléatoirement dans deux groupes : un groupe de patients à qui le protocole Effet Miroir Plus a été administré et un groupe contrôle. Les deux groupes ont pris les médicaments recommandés dans le traitement standard de la paralysie de Bell. Les patients du groupe à qui une rééducation orthophonique a été offerte ont également effectué des exercices musculaires en utilisant un ordinateur qui dupliquait leur hémiface saine. Lorsque comparés aux patients du groupe contrôle, un plus grand nombre de patients du groupe Effet Miroir présentaient une meilleure symétrie faciale et une plus grande satisfaction à l'égard de leur fonction faciale. En termes de rétablissement, aucune différence n’a été notée entre les groupes, sauf pour le sous-ensemble de patients ayant une paralysie de degré « sévère ». Dans ce cas précis, le protocole Effet Miroir Plus a amélioré et accéléré le rétablissement. Ces résultats préliminaires soutiennent l’hypothèse que le protocole Effet Miroir Plus améliore le rétablissement des patients ayant une paralysie de Bell en phase aiguë de degré « sévère ». Il sera toutefois nécessaire de répliquer ces résultats avec des échantillons plus importants. Ajoutons qu’il sera également important d’investiguer de façon approfondie les mécanismes d’action précis de la rééducation orthophonique pour exclure l’hypothèse d’un rétablissement spontané.
ID 1260
Lien https://cjslpa.ca/files/2020_CJSLPA_Vol_44/No_2/CJSLPA_Vol_44_No_2_2020_MS_1197.pdf
 

La RCOA est une revue en accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont disponibles sur Internet dès leur publication, et ce, pour tous les utilisateurs. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, rechercher ou fournir le lien vers le contenu intégral des articles, ou encore, à utiliser les articles à toutes autres fins légales.

La RCOA ne charge aucun frais pour le traitement ou la publication des manuscrits.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient les droits d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de la parution et numéro des pages), mais sans laisser entendre que OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser les documents à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.