Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Évaluation de la communication fonctionnelle des personnes aphasiques : avantages et limites de l’Échelle de communication verbale de Bordeaux

 
Auteur(s) Marie-Ève Faucher
Catherine Maxès-Fournier
Catherine-Ann Ouimet
Joël Macoir
Volume 33
Nombre 2
Année 2009
Page(s) 89-98
Langue Français
Catégorie
Mots-clés aphasie
communication
fonctionnelle
évaluation
troubles
de
compréhension
aphasie
questionnaire
aphasia
functional
assessment
comprehension
deficits
Abrégé Cette étude porte sur l’utilité de l’Échelle de Communication Verbale de Bordeaux (ECVB, Darrigrand & Mazaux, 2000), un instrument destiné à évaluer la communication fonctionnelle d’une personne aphasique dans la vie quotidienne. Cet instrument a été administré à deux reprises auprès de trois personnes aphasiques présentant différents degrés d’atteinte de la compréhension. La première étude avait pour objectifs d’identifi er de possibles limites à l’administration de l’ECVB, ainsi que de vérifi er la concordance dans la perception de la communication fonctionnelle entre les personnes aphasiques et les membres de leur entourage. La deuxième étude consistait à proposer et évaluer une adaptation de l’instrument aux troubles de la compréhension des participants. Les résultats démontrent que l’ECVB présente certaines limites lorsqu’elle est administrée auprès des personnes aphasiques présentant des problèmes de compréhension du langage. Il ressort également que les scores obtenus à cette échelle par les personnes aphasiques sont similaires à ceux obtenus par leur proche. Enfi n, l’adaptation proposée facilite la passation de l’ECVB auprès des personnes aphasiques présentant des diffi cultés de compréhension. Les méthodes utilisées dans cette adaptation (utilisation de pictogrammes, de supports écrits, etc.) peuvent être appliquées à d’autres outils évaluant la communication fonctionnelle afi n d’en améliorer l’administration et par le fait même, la qualité de la mesure.

This study explores the usefulness of the Échelle de Communication Verbale de Bordeaux (ECVB, Darrigrand & Mazaux, 2000), a tool for the assessment of functional communication in aphasia. The instrument was administered two times to three persons with aphasia with varying degrees of comprehension defi cits. The purpose of the fi rst study was to identify possible limitations in the administration of the ECVB as well as to verify the concordance in the perception of functional communication between aphasic persons and their relatives. The second study involved the administration of the ECVB, adapted to the comprehension defi cits of the three patients. Results revealed some limitations of the instrument when administered to persons with aphasia presenting with comprehension defi cits; however, patients’ scores on the functional scale were similar to those of their relatives. Finally, the adapted version of the instrument improved the administration of the ECVB to aphasic persons with comprehension defi cits. Compensatory strategies used in this adaptation (pictograms, written words, etc.) could be applied to other functional communication assessment tools in order to improve their effi cacy.
ID 979
Lien http://cjslpa.ca/files/2009_CJSLPA_Vol_33/No_02_77-112/Faucher_CJSLPA_2009.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.