Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Critical Review of Evidence for Residual Long-Term Speech Deficits Following Transient Cerebellar Mutism in Childhood

 
Auteur(s) Rebecca Hisson
Scott G. Adams
Volume 32
Nombre 3
Année 2008
Page(s) 123-128
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés cerebellar
mutism
speech
tumors
Abrégé This brief report critically examines the available evidence for residual long-term speech deficits following transient cerebellar mutism in childhood. Study designs include: parental surveys and retrospective chart reviews, between group comparison designs, and case studies (3). Overall, the research supports the presence of residual speech deficits (articulation, fluency, phonology, rate of speech, and dysarthria) in many individuals who underwent surgery and recovered from mutism. The results of the present report should be interpreted with consideration of the inherent limitations of the methodology used in the reviewed studies.

Le présent rapport sommaire examine de façon critique les données probantes disponibles sur les troubles résiduels à long terme de la parole suivant un mutisme ischémique transitoire durant l’enfance. Cette étude se fonde sur des enquêtes auprès des parents, l’examen rétrospectif de dossiers, des comparaisons entre groupes et des études de cas (3). Dans l’ensemble, la recherche corrobore la présence de troubles résiduels de la parole (articulation, fluidité, phonologie, débit de la parole et dysarthrie) chez bon nombre de personnes ayant subi une chirurgie et surmonté leur mutisme. Il faut interpréter les résultats contenus dans le présent rapport en tenant compte des limites inhérentes de la méthode employée par les études examinées.
ID 966
Lien http://cjslpa.ca/files/2008_CJSLPA_Vol_32/No_03_109-140/Hisson_Adams_CJSLPA_2008.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.