Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Effects of sub-thalamic deep brain stimulation on speech production in Parkinson’s Disease: A Critical Review of the Literature

 
Auteur(s) Ivana Iulianella
Scott G. Adams
Alexandrea K. Gow
Volume 32
Nombre 2
Année 2008
Page(s) 85-91
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés Parkinson’s
deep
brain
stimulation
subthalamic
nucleus
speech
Abrégé This critical review examined the effects of subthalamic nucleus deep brain stimulation (STN-DBS) on speech in individuals with Parkinson’s disease in eight studies. Study designs included: seven quasi-experimental studies and one case study. Overall, the evidence failed to provide support for the beneficial effects of STN-DBS on speech production in Parkinson’s disease. It is suggested that the STN-DBS procedure requires additional refinements in order to be optimized for the treatment of speech symptoms. Additional studies involving more subjects, randomization procedures, control of severity level, and systematic manipulations of stimulation settings and locations are recommended.

Le présent compte rendu critique porte sur huit études, soit sept recherches quasi expérimentales et une étude de cas, qui traitant des effets de la stimulation cérébrale profonde d’un noyau sous-thalamique (SCP-NST) sur la parole des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Dans l’ensemble, il manque des données probantes pour appuyer les effets bénéfiques de la SCP-NST sur la production de la parole chez les parkinsoniens. Il faudrait améliorer la procédure de SCP-NST pour qu’elle agisse de manière plus optimale lors du traitement des symptômes de la parole. Il est recommandé de mener d’autres études faisant appel à davantage de participants, , à des procédures de randomisation, au contrôle du degré de sévérité ainsi qu’à la manipulation systématique des paramètres et des zones de stimulation.
ID 958
Lien http://cjslpa.ca/files/2008_CJSLPA_Vol_32/No_02_69-108/Iulianella_Adams_Gow_CJSLPA_2008.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.