Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Einer Boberg's Contribution to the Self-Help Movement

 
Auteur(s) Jaan Pill, BA, Bed, AOCA
Volume 22
Nombre 4
Année 1998
Page(s) 271-275
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés stuttering
intensive
therapy
outcome
self-help
stutter
Abrégé Einer Boberg developed a stuttering treatment program based on continuous improvement of the program’s features and scientifically rigorous, data-based research into treatment outcomes. In addition, he made significant contributions to the self-help movement. By establishing contacts among Canadian self-help groups during the organizing of the first Canadian conference for people who stutter staged in Banff, Alberta in 1991, Einer Boberg played a key role in the development of the Canadian Association for People Who Stutter. As the first president of the International Fluency Association, he actively encouraged Canadians who stutter to play leadership roles in the development of international networks bringing together self-help groups, researchers, and clinicians. This article addresses the role of self-help groups for people who stutter and the relationship between self-help groups and speech-language pathologists.



Einer Boberg a produit un programme de traitement du bégaiement fondé sur l’amélioration constante de ses attributs ainsi que sur une recherche scientifiquement rigoureuse et riche en données sur les résultats du traitement. En outre, il a apporté d’importantes contributions au mouvement d’entraide. En établissant des contacts auprès de groupes d’entraide canadiens au cours de l’organisation de la première conférence pour personnes qui bégaient, tenue à Banff (Alberta) en 1991, Einer Boberg a joué un rôle clé dans la mise sur pied de l’Association des bègues du Canada. À titre de premier président de l’International Fluency Association, il encouragea activement les bègues canadiens à jouer des rôles clés dans le développement de réseaux réunissant groupes d’entraide, chercheurs et cliniciens. Cet article se penche également sur le rôle des groupes d’entraide vis-à-vis des bègues et sur les rapports entre les groupes d’entraide et les orthophonistes.
ID 95
Lien http://cjslpa.ca/files/1998_JSLPA_Vol_22/No_04_206-285/Pill_JSLPA_1998.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.