Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Les Inventaires MacArthur du développement de la communication: validité et données normatives préliminaires

 
Auteur(s) Marie-Claude Boudreault
Élise-Ariane Cabirol
Natacha Trudeau
Diane Poulin-Dubois
Ann Sutton
Volume 31
Nombre 1
Année 2007
Page(s) 27-37
Langue Français
Catégorie
Mots-clés langage
jeune
enfant
questionnaire
aux
parents
évaluation
français
québécois
Abrégé Peu d’études décrivent le développement du langage en français. Ainsi, peu d’outils d’évaluation du langage ont été développés. C’est pourquoi les MacArthur Communicative Development Inventories (Fenson et al., 1993), questionnaires aux parents, ont été traduits et adaptés en français québécois (Frank, Poulin-Dubois, & Trudeau, 1997; Trudeau, Frank, & Poulin-Dubois, 1997). L’Inventaire MacArthur est disponible en deux versions : Mots et Gestes (pour les 8 à 16 mois) et Mots et Énoncés (pour les 16 à 30 mois). Cet article vise à vérifier la validité de l’outil MacArthur en démontrant qu’il est sensible au développement. Des analyses de cohérence interne sont également présentées afin de montrer si les différentes sections du questionnaire sont corrélées entre elles. Les résultats sont discutés en lien avec les résultats obtenus dans d’autres langues, notamment l’anglais. L’échantillon est composé de 777 enfants âgés de 8 à 30 mois. Les participants (48,3 % de filles et 51,7 % de garçons) sont issus de toutes les régions du Québec. Le nombre de mots compris et le nombre de mots produits augmentent avec l’âge et il existe une grande variabilité interindividuelle pour ces deux variables. Les résultats obtenus quant au nombre de mots produits sont, de façon globale, semblables à ceux obtenus par Fenson et al., (1994) avec la version américaine, quoique légèrement moins élevés. On note à 17 mois l’émergence des combinaisons de mots, soit au moment où les enfants atteignent en moyenne un lexique expressif de 50 mots. La longueur moyenne des trois plus longs énoncés augmente également avec l’âge. Ces résultats laissent croire que les Inventaires MacArthur sont sensibles au développement du lexique et de la syntaxe et qu’ils pourront constituer des outils précieux pour le milieu orthophonique en permettant une première évaluation du langage d’un enfant.



Few studies have described language development in French. Thus, few language evaluation tools have been developed. This is why the MacArthur Communicative Development Inventories (Fenson et al., 1993), based on questionnaires to parents, were translated and adapted to Quebec French (Frank, Poulin-Dubois, & Trudeau, 1997; Trudeau, Frank, & Poulin-Dubois, 1997). The French adaptation of the MacArthur Inventory is available in two versions: Mots et Gestes [words and gestures] (for children 8 to 16 months) and Mots et Énoncés [words and sentences] (for children 16 to 30 months). This article seeks to check the validity of the French-Canadian MacArthur tool by demonstrating that it is sensitive to development. The article also contains internal coherence analyses designed to determine whether the different sections of the questionnaire correlate with each other. The findings are discussed in relation to the findings obtained in other languages, especially English. The sample consisted of 777 children aged 8 to 30 months. The participants (48.3% girls and 51.7% boys) were from all Quebec regions. The number of words understood and the number of words produced increased with age, and there existed great inter-individual variability for these two variables. The findings obtained with respect to the number of words produced were similar overall to those obtained by Fenson et al., (1994) with the American version, although slightly lower. Word combinations emerged at 17 months, i.e. when the children reached an average active vocabulary of 50 words. The average length of the three longest sentences also increased with age. These findings suggest that the French MacArthur Inventories are sensitive to lexical and syntaxic development and may constitute valuable speech-language pathology tools by facilitating initial assessment of a child’s language.
ID 940
Lien http://cjslpa.ca/files/2007_CJSLPA_Vol_31/No_01_1-69/Boudreault_CJSLPA_2007.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.