Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Positron Emission Tomography Studies of Stuttering: Their Relationship to Our Theoretical and Clinical Understanging of the Disorder

 
Auteur(s) Robert M. Kroll, PhD
Luc De Nil, PhD
Volume 22
Nombre 4
Année 1998
Page(s) 261-270
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés positron
emission
tomography
stuttering
function
stutter
Abrégé This paper is presented as a tribute to Dr. Einer Boberg who advanced the study of stuttering through both his clinical and research contributions. The focus of the manuscript is related to how our studies of this fluency disorder utilizing functional neuroimaging techniques can shed more light on its neural substrates and the implication that these studies have concerning the clinical application of our therapeutic methods in the treatment of stuttering. The paper offers a review of both our clinical treatment methodology for stuttering as well as a synopsis
of our current findings utilizing functional neuroimaging analysis, specifically positron emission tomography (PET), to investigate differences between stuttering and nonstuttering populations during silent and oral reading tasks and in stuttering individuals before and after behavioural treatment. The PET studies reported here form part of an ongoing project aimed at investigating the neural bases of long-term changes in speech fluency in stuttering subjects.



Ce mémoire est présenté en l’honneur du Dr Einer Boberg qui a assuré l’avancement de la recherche sur le bégaiement grâce à ses contributions en clinique et par la recherche. L’accent du manuscrit est mis sur la manière dont nos recherches sur ce trouble de la fluidité en utilisant les techniques de neuroimagerie fonctionnelle peut jeter de la lumière sur ses substrats nerveux et les incidences qu’ont ces recherches sur l’application clinique de nos méthodes thérapeutiques de traitement du bégaiement. Le mémoire offre à la fois une revue de notre méthodologie de traitement clinique du bégaiement et un synopsis de nos
conclusions récentes à partir d’analyse par neuroimagerie fonctionnelle, en particulier par tomographie par émission de positrons (TEP), pour étudier les différences entre les populations bégayantes et non bégayantes au cours de séances de lecture silencieuse ou de lecture orale, ainsi que chez les bègues, avant et après le traitement du comportement. Les études TEP dont il est ici question représentent une partie d’un projet continu visant à étudier les fondements neuraux des changements à long terme de la fluidité de la parole chez
les bègues.
ID 94
Lien http://cjslpa.ca/files/1998_JSLPA_Vol_22/No_04_206-285/Kroll_De_Nil_JSLPA_1998.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.