Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Treating the Young Stutterer: An Overview

 
Auteur(s) Rosalee C. Shenker, PhD
Volume 22
Nombre 4
Année 1998
Page(s) 232-243
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés stuttering
preschool
treatment
stutter
Abrégé In the last decade considerable attention has been generated toward better understanding of assessment and treatment of stuttering at onset. This paper presents an overview of stuttering in early childhood, focusing on current issues in assessment and treatment. The range of treatment options for young stutterers is described and clinicians are presented with some questions to ask before embarking on a treatment plan. Issues related to efficacy of treatment and measurement of outcomes are also discussed.



Au cours des dix dernières années, on a accordé beaucoup d’attention à la compréhension de l’évaluation et du traitement précoces du bégaiement. Ce mémoire donne un aperçu du bégaiement chez les jeunes enfants et met l’accent sur l’actualité en matière d’évaluation et de traitement. Nous y décrivons la gamme d’options de traitement à l’égard des jeunes bègues et présentons aux cliniciens quelques questions qu’ils doivent se poser avant d’amorcer un plan de traitement. On examine également des questions portant sur l’efficacité du traitement et sur la mesure des résultats.
ID 92
Lien http://cjslpa.ca/files/1998_JSLPA_Vol_22/No_04_206-285/Shenker_JSLPA_1998.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.