Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Comparisons of Children's Single-Word Articulation Proficiency, Single-Word Speech Intelligibility, and Conversational Speech Intelligibility

 
Auteur(s) Mark A. Stimley, PhD
Georgia Hambrecht, PhD
Volume 23
Nombre 1
Année 1999
Page(s) 19-23
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés articulation
speech
intelligibility
Abrégé To examine the relationship between single-word articulation proficiency and speech intelligibility of children, the Arizona Articulation Proficiency Scale (AAPS; Fudala & Reynolds, 1986) and the single-word speech intelligibility subtest of the Assessment of Intelligibility of Dysarthric Speech (AIDS; Yorkston & Beukelman, 1981) were administered to 15 children who were receiving speech-language therapy for remediation of articulation or phonological disorders. Conversational speech samples were also collected using an interview technique (Evans & Craig, 1992) and analyzed for speech intelligibility. Results indicated that a significant moderate positive correlation existed between AAPS single-word articulation proficiency scores and AIDS single-word speech intelligibility scores. Results also indicated nonsignificant positive correlations between AAPS scores and conversational speech intelligibility scores and between AIDS single-word multiple choice speech intelligibility scores and conversational speech intelligibility scores. Findings are discussed in terms of (a) factors that may account for the magnitude of the correlation between articulation proficiency and speech intelligibility and (b) clinical implications of these findings.



Afin d’examiner le rapport entre l’habileté à articuler les mots-phrases et l’intelligibilité de la parole chez les enfants, on a administré l’Arizona Articulation Proficiency Scale (AAPS; Fudala & Reynolds, 1986) et le sous-test d’intelligibilité de la parole à mots-phrases de l’Assessment of Intelligibility of Dysarthric Speech (AIDS; Yorkston & Beukelman, 1981) à 15 enfants qui recevaient une thérapie orthophonique pour remédier à des troubles d’articulation ou phonologiques. On a également recueilli des échantillons de conversation normale au moyen d’une technique d’entrevue (Evans & Craig, 1992) qui ont été analysés pour en déterminer l’intelligibilité. Les résultats ont montré qu’il existe une corrélation positive modérée significative entre les scores d’habileté à articuler des mots-phrases AAPS et les scores d’intelligibilité des mots-phrases AIDS. Les résultats ont également relevé des corrélations positives non significatives entre les scores AAPS et les scores d’intelligibilité de la conversation normale et entre les scores d’intelligibilité AIDS de mots-phrases à choix multiples et les scores d’intelligibilité de la conversation normale. Les conclusions sont étudiées en fonction (a) des facteurs pouvant expliquer l’importance de la corrélation entre l’habileté à articuler et l’intelligibilité de la parole et (b) les incidences cliniques de ces conclusions.
ID 87
Lien http://cjslpa.ca/files/1999_JSLPA_Vol_23/No_01_1-44/Stimley_Hambrecht_JSLPA_1999.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.