Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Misunderstanding of Children's Speech: Its Relationship to Articulation Change

 
Auteur(s) Ralph L. Shelton
Marjorie Lewis
Volume 8
Nombre 7
Année 1984
Page(s) 368-380
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés
Abrégé Four and five year old children who inconsistently misarticulated /s/, the "r" family (/r/, /?/, /?/. Or both were asked 'what?') contigent upon misarticulation of a target sound. Subjects' reposnses were sorted into catergories including those in which the word containing the target sound was repeated and reposnses in which the target sound was used but notn in the word questioned. Information was obtained about how frequently the children articulated the target sound correctly in words produced immediately after the questions and in other words.

À des enfants agés de quatre ou cing ans qui mesarticulaient de facon intermittente les sons /s/ ou le groupe "r" (/r/, /?/, et /?/) ou les deux, on demandé "Quoi?" suivant chaque mésarticulation du son visé. Les résponses des sujets ont été assorties en catérgories, y inclus celles où le son visé avait été employédans un mot qu'on n'avait pas questionné. Des reseignements ont été obtenus sur la fréquence de l'articulation correcte du son visé dans les mots prononcés immediatement aprés les questions et dans d'autres mots.
ID 863
Lien http://cjslpa.ca/files/1984_HumComm_Vol_08/No_07_365-448/Shelton_Spier_Lewis_HumComm_1984.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.