Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Gathering and Evaluating Evidence in Clinical Decision-Making / La collecte et l’évaluation de données probantes pour la prise de décision clinique

 
Auteur(s) Linda T. Miller
Christopher J. Lee
Volume 28
Nombre 2
Année 2004
Page(s) 97-100
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés Evidence-Based
Practice
Clinical
Process
Evaluating
Research
Abrégé Abstract
This paper presents evidence-based clinical decision-making as a process of anticipating therapeutic benefit on the basis of thorough consideration of evidence from a variety of sources. In this process, evidence encompasses the values, beliefs, and experiences of both the client and the clinician, as well as knowledge accrued from all varieties of scientific research. In particular, we suggest structuring the gathering of evidence in terms of Peirce’s (1877) classification of sources of evidence. In contrast to expert opinion in evidence-based medicine, we do not advocate the use of a hierarchy in which randomized clinical trials are accepted universally as the most worthy type of evidence.
Instead, we suggest evaluating the degree to which the elements of a study fit together to serve a common purpose. Doing so will strengthen clinical practice by providing it with a broader and more dynamic evidence base.

Abrégé
Cet article présente la prise de décisions cliniques fondées sur les faits scientifiques comme étant un moyen de prévoir les avantages thérapeutiques. Cette démarche se fonde sur la consultation approfondie de différentes sources pour prendre une décision éclairée. Parmi ces faits, on retrouve les valeurs, les croyances et l’expérience tant du client que du clinicien, ainsi que les connaissances acquises à partir d’un éventail de recherches scientifiques. Notamment, nous proposons de structurer la collecte d’information selon la classification des sources de preuve de Peirce (1877). Par opposition à l’opinion des spécialistes de la médecine fondée sur les résultats cliniques et scientifiques, nous ne valorisons pas le recours à une hiérarchie selon laquelle les essais cliniques aléatoires sont acceptés universellement comme le type de preuves les plus probantes. Au contraire, nous proposons d’évaluer à quel point les éléments d’une étude s’imbriquent les uns dans les autres pour arriver à une fin commune. Cette stratégie renforcera l’exercice clinique grâce à des preuves plus vastes et plus dynamiques.
ID 852
Lien http://cjslpa.ca/files/2004_JSLPA_Vol_28/No_02_73-106/Miller_Lee_JSLPA_2004.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.