Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Production-Based Theories May Account for Subject Omission in Both Normal Children and Children with SLI: A Case Study

 
Auteur(s) Bernard Grela
Volume 27
Nombre 4
Année 2003
Page(s) 221-228
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés
Abrégé Abstract
One preschool child with specific language impairment (SLI) was compared to a younger, normally developing child for the production of grammatical subjects in sentences with varying levels of linguistic complexity. The children were matched based on mean length of utterance in their spontaneous speech. They were asked to produce sentences within the context of a story completion task that varied in length and number of arguments. The results indicated that both children omitted more subject arguments as complexity increased. However, the child with SLI was more likely to omit subjects in sentences that were less complex. These results are consistent with the theory that grammatical errors in children with SLI and their younger, normal counterparts are due to problems with processing complex linguistic information rather than with limitations in linguistic knowledge.



Les phrases produites par un enfant d’âge préscolaire avec un trouble spécifique de développement du langage (TSDL) ont été comparées à celles d’un enfant plus jeune présentant un développement normal au niveau de sa production grammaticale. Cette comparaison a été effectuée en se basant sur la longueur des phrases spontanées de chacun. On leur a demandé de produire des phrases dans une tâche où il s’agissait de compléter des histoires qui variaient en longueur et en nombre d’arguments. Les résultats obtenus indiquaient une augmentation du nombre d’omissions (du sujet dans les phrases) en fonction de la complexité. Cependant, l’enfant présentant un TSDL omettait plus souvent le sujet dans les phrases moins complexes. Ces résultats corroborent la théorie qui stipule que les erreurs grammaticales retrouvées chez les enfants avec un TSDL et leurs homologues plus jeunes, présentant un développement normal du langage, sont plutôt dues au traitement de l’information linguistique complexe qu’aux limites de la connaissance linguistique.
ID 842
Lien http://cjslpa.ca/files/2003_JSLPA_Vol_27/No_04_185-232/Grela_JSLPA_2003.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.