Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Treatment Effectiveness for School Age Children Who Stutter

 
Auteur(s) Sarah M. Smits-Bandstra
William S. Yovetich
Volume 27
Nombre 2
Année 2003
Page(s) 125-133
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés treatment
cognitive-therapy
phonological-delay
stuttering
school-age
children
Culture-Free-Self-Esteem-Inventory
Communication-Attitudes-Test-Revised
Abrégé A single-participant design was used to assess treatment efficacy for five school-aged children who stutter, three experimental (one with a concomitant phonological delay) and two, no-treatment comparison participants. Outcome measures included speech samples, parent interviews, visual analogue rating scales completed by naïve judges, and attitude and self-esteem tests. Attitudes were defined as thoughts and feelings about stuttering as measured by the Communication Attitude Test-Revised (CAT-R). Self-esteem was defined as the evaluative notions one holds about oneself as measured by the Culture-Free Self-Esteem Inventory (CFSEI). Posttherapy and follow-up measures indicated that experimental participants’ fluency and speech attitudes improved moderately compared to participants who did not receive treatment. Issues surrounding treatment efficacy for children who stutter (CWS) severely and CWS with concomitant phonological delays are discussed.




Un modèle de participant unique a été utilisé pour évaluer l’efficacité du traitement de cinq enfants bègues d’âge scolaire, trois expérimentaux (dont un ayant un retard phonologique concomitant) et deux participants ne faisant l’objet d’aucun traitement, pour fins de comparaison. Les mesures de résultats ont compris des échantillons de la parole, des entrevues avec les parents, des échelles visuelles et analogiques d’évaluation effectuées par des juges novices et des épreuves d’attitude et d’estime de soi. Les attitudes ont été définies comme étant les pensées et les sentiments sur le bégaiement, tels que mesurés par le Communication Attitude Test-Revised (CAT-R). On a défini l’estime de soi comme étant les notions évaluatives qu’une personne maintient à son propre égard, mesurées par le Culture-Free Self-Esteem Inventory (CFSEI). Des mesures post-thérapie et lors de suivis ont indiqué que la fluidité et les attitudes de la parole des participants expérimentaux se sont améliorées de manière modérée comparativement à celles des participants qui n’ont reçu aucun traitement. Les questions entourant l’efficacité du traitement pour les enfants bègues graves et ceux ayant des retards phonologiques concomitants sont examinées.
ID 827
Lien http://cjslpa.ca/files/2003_JSLPA_Vol_27/No_02_93-140/Smits-Bandstra_Yovetich_JSLPA_2003.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.