Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Pure-Tone Audiometric Threshold Test-Retest Variability in Young and Elderly Adults

 
Auteur(s) Janine A. Landry, MSc
Walter B. Green, PhD
Volume 23
Nombre 2
Année 1999
Page(s) 74-80
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés pure-tone
threshold
test-retest
variability
Abrégé Audiometric threshold test-retest variability was studied in three age groups: young adults aged 22-34 years, older adults aged 50-63 years, and seniors aged 65-81 years. Audiometeric thresholds were tested at six frequencies (250, 500, 1000, 2000, 4000, and 8000 Hz) utilizing supraaural and insert transducers. No statistically significant differences were found in test-retest differences at 250, 500, and 1000 Hz as a function of age group or transducer (p > .05). Statistically significant group, transducer, and group by transducer effects were found at 2000 and 8000 Hz, 2000 Hz, and 4000 Hz (p < .05), respectively. These results were speculated to be due to changes in the aging ear canal structure combined with inherent variability in the transducer coupling characteristics. The outcomes of this study suggest caution should be exercised when interpreting audiometric threshold test-retest changes in adult listeners.



La variabilité test-retest du seuil audiométrique a été étudiée chez trois groupes d’âge : les jeunes adultes de 22 à 34 ans, les adultes mûrs de 50 à 63 ans, et les aînés de 65 à 81 ans. On a mesuré les seuils audiométriques à six fréquences (250, 500, 1 000, 2 000,
4 000 et 8 000 Hz) au moyen de transducteurs supra-auraux et internes. On n’a relevé aucune différence statistiquement significative pour les différences test-retest à 250, 500 et 1 000 Hz en fonction du groupe d’âge ou du transducteur (p > .05). On a par contre relevé des effets statistiquement significatifs selon le groupe, le transducteur et groupe-transducteur à 2 000 et
8 000 Hz, 2 000 Hz et 4 000 Hz (p < .05), respectivement. Ces résultats supposent des changements de la structure vieillissante du canal auditif, de pair avec la variabilité inhérente des caractéristiques de couplage des transducteurs. Les résultats de cette étude suggèrent qu’il faut être prudent dans l’interprétation des changements test-retest du seuil audiométrique chez les écoutants adultes.
ID 82
Lien http://cjslpa.ca/files/1999_JSLPA_Vol_23/No_02_45-98/Landry_Green_JSLPA_1999.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.