Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Auditory Deprivation in Children with Otitis Media with Effusion and its Effect on Temporal Resolution

 
Auteur(s) J. Cyne Topshee Johnston
Walter B. Green
Volume 26
Nombre 4
Année 2002
Page(s) 197-209
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés otitis
media
effusion
OME
temporal
Abrégé The effect of diminished auditory sensitivity due to otitis media with effusion on a child’s developing auditory system is an important issue for researchers as it may affect a child’s linguistic, psychological, and behavioural development. There is a need for an assessment paradigm that may indicate more subtle, delicate central processing deficits in children with a history of otitis media. Word recognition in interrupted and continuous noise has been successfully used to test temporal processing in individuals with presbycusis, multiple sclerosis, and normal hearing. This paradigm has shown both cochlear and retro-cochlear temporal processing disorders. Scores of two groups of six- and seven-year-old children were compared in an interrupted and continuous noise task at four signal-to-noise ratios (-10, 0, +10, +20). One group had a history of chronic otitis media with effusion while the control group had minimal exposure to the disorder. It was found that there was no significant difference between the groups on the interrupted and continuous noise task. There was a significant difference between the two types of competition and the signal-to-noise ratios, which is also seen in normal listeners. The results of this research do not indicate any long-term temporal processing disorder in children with a history of otitis media.



Les effets de la privation auditive due à l’otite moyenne avec effusion sur le développement du système auditif de l’enfant est une question importante pour les chercheurs car elle peut affecter le développement linguistique, psychologique et comportementale de l’enfant. Il existe un besoin pour un modèle d’évaluation pouvant déceler des diminutions plus subtiles ou fines sur le plan du traitement central chez les enfants ayant des antécédents d’otite moyenne. On a employé avec succès la reconnaissance des mots en présence de bruit interrompu et continu afin d’évaluer le traitement temporel chez des individus ayant une presbyacousie, la sclérose en plaques et une audition normale. Ce modèle a révélé des troubles de traitement temporel tant cochléaires que rétrocochléaires. Les scores de deux groupes d’enfants de six et sept ans ont été comparés à l’aide d’une tâche en présence de bruit interrompu et continu pour quatre rapports signal-bruit (-10, 0, +10, +20). Un groupe avait des antécédents d’otite moyenne chronique avec effusion, tandis que l’autre groupe n’y avait été que très peu exposé. Il a été établi qu’il n’existait aucune différence significative entre les deux groupes pour ce qui est de la tâche en présence de bruit interrompu et continu. On a cependant relevé une différence significative entre les deux types de compétition et les rapports signal-bruit, situation également relevée chez les auditeurs normaux. Les résultats de cette recherche n’indiquent aucun trouble de traitement temporel à long terme chez les enfants ayant des antécédents d’otite moyenne.
ID 807
Lien http://cjslpa.ca/files/2002_JSLPA_Vol_26/No_04_165-220/Johnston_Green_JSLPA_2002.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.