Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Normalisation du Hearing in Noise Test (HINT) auprès d'une population francophone bilingue et d'une population anglophone

 
Auteur(s) Julie Lamothe
Chantal Gascon
Manon Laivière
Marie-France Handfield
Chantal Laroche
Volume 26
Nombre 2
Année 2002
Page(s) 81-89
Langue Français
Catégorie
Mots-clés perception
parole
bruit
normes
Abrégé Le Hearing In Noise Test (HINT) a été développé pour évaluer, sous forme de seuil de réception des phrases (SRPh) mesuré en rapport signal sur bruit (S/B), l’habileté à comprendre la parole dans le silence et dans le bruit. Des normes ont déjà été établies par les concepteurs du HINT mais des normes « maison » sont suggérées pour chaque cabine insonorisée en raison de variations possibles des paramètres acoustiques d’une cabine à l’autre. Par ailleurs, les compétences linguistiques des individus peuvent influencer les performances au HINT. Ainsi, cette étude avait pour but (a) d’établir des normes pour une des cabines audiométriques du Programme d’audiologie de l’Université d’Ottawa et (b) de comparer les performances des deux populations les plus fréquentes dans la région d’Ottawa, soit les anglophones unilingues (N = 20) et les francophones bilingues ayant acquis l’anglais avant l’âge de 11 ans (N = 20). Les résultats ont démontré que pour les deux groupes de participants, le rapport S/B était plus élevé lorsque le bruit était présenté au centre, soit la même direction que la parole, que lorsqu’il vient de côté. Enfin, aucune différence significative n’a été trouvée entre les scores moyens des deux groupes. Ceci signifie qu’avec ce test, les différences linguistiques distinguant les deux groupes n’influencent pas de façon significative leur habileté à comprendre des phrases en anglais, présentées dans le bruit.




The Hearing In Noise Test (HINT) assesses an individual’s speech recognition ability in quiet and in various noisy environments. The researchers who created the HINT have standardised the test but it was recommended that every clinic develop its own norms for each test booth due to variations in the acoustic properties in different booths. Furthermore, linguistic competencies may influence participant performance on the HINT. This study sought (a) to standardise the HINT for one of the audiometric booths located at the Audiology Department of the University of Ottawa, and (b) to compare the performances of two of Ottawa’s main linguistic groups: unilingual anglophones (N = 20) and bilingual francophones having learned English before age 11 (N = 20). Results showed that for both groups tested, the S/N was higher when the noise was presented from the middle, the same direction as the speaker, than when the noise was presented from either side. Finally, a comparison of performance scores of the test groups revealed no significant differences. For this test, the linguistic abilities separating these two populations do not appear to have a significant effect on their ability to understand English presented in noise.
ID 793
Lien http://cjslpa.ca/files/2002_JSLPA_Vol_26/No_02_77-120/Lamothe_Gascon_Lariviere_JSLPA_2002.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.