Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Characteristics of the Aging Female Voice

 
Auteur(s) Tanya L. Eadie
Volume 24
Nombre 4
Année 2000
Page(s) 162-179
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés aging
voice
quality
female
perception
Abrégé This review addresses findings from recent literature pertaining to characteristics of the normal aging female voice. General theories of biological aging are discussed along with the specific effects of the aging process on the anatomical structures and physiologic function of the female larynx. Although age-related changes are noted in the respiratory and the supralaryngeal systems which influence voice production, the present review specifically focuses on biological changes to cartilage, soft tissue, muscular structures, as well as to the neural innervation of the larynx. Measurement of the female voice at physiological, acoustic, and perceptual levels also is summarized to clarify the relationships among the age-related changes observed at all three levels. Results indicate that there are normal differences between male and female speakers due to physiology, differences in the aging process and its relative effects on anatomic structures, and subsequent differences in selected acoustic characteristics of the voice signal. However, studies measuring perceptual features inherent to the aging female speaker are lacking. In order to determine what features can be attributed to normal aging as opposed to disease conditions, it is mandatory that perceptual research with the female population be undertaken. Auditory-perceptual investigations will serve as a first step to understand the aging process on voice production. This knowledge may aid in earlier recognition of age-related voice problems, with potential intervention and improvement in the quality of the life for those individuals who seek treatment.



Cette étude porte sur les constatations présentées dans la documentation récente au sujet des caractéristiques de la voix normale des femmes vieillissantes. On y aborde les théories générales du vieillissement biologique ainsi que les effets spécifiques du processus de vieillissement sur les structures anatomiques et les fonctions physiologiques du larynx féminin. Même si l'on y fait ressortir au niveau des systèmes respiratoire et supralaryngé des changements liés à l'âge qui influencent la production de la voix, l'enquête traite particulièrement des changements biologiques du cartilage, du tissu mou, des structures musculaires ainsi que de l'innervation neuronale du larynx. La mesure de la voix féminine en termes physiologiques, acoustiques et perceptifs est également résumée en vue de clarifier le rapport entre les changements liés à l'âge observés aux trois niveaux. Les résultats révèlent des différences physiologiques normales entre les locuteurs masculins et féminins, des différences au niveau du processus de vieillissement et de ses effets relatifs sur les structures anatomiques, ainsi que des différences subséquentes dans certaines caractéristiques acoustiques du signal vocal. Cependant, les études manquent en ce qui concerne la mesure des caractéristiques perceptives inhérentes au locuteur féminin vieillissant. Pour déterminer quels traits sont attribuables au vieillissement normal comparativement aux cas de maladie, il est impératif d'entreprendre des recherches perceptives sur la population féminine. Des enquêtes de type auditif et perceptif permettront de commencer à comprendre le processus de vieillissement et ses effets sur la production vocale. Les connaissances ainsi acquises pourront aider à la reconnaissance plus rapide des problèmes de voix liés à une éventuelle intervention permettant d'améliorer la qualité de vie des personnes qui se font traiter.
ID 43
Lien http://cjslpa.ca/files/2000_JSLPA_Vol_24/No_04_145-196/Eadie_JSLPA_2000.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.