Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

The Effects of Age, Educational Level, and Stimulus Length on Naming in Normal Subjects

 
Auteur(s) Guylaine Le Dorze
Julie Durocher
Volume 16
Nombre 1
Année 1992
Page(s) 21-29
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés naming
aging
education
Abrégé A study was conducted on 136, normal, French speaking, independent adults in good health. Subjects were between 25 and 85 years of age, had a minimum of 4 years of education, and were divided into nine groups based on education and age. They were administered a naming task comprised of 40 monosyllabic, 40 bisyllabic, and 40 polysyllabic words. An analysis of variance on correct responses revealed significant main effects for age, educational level, and stimulus length (number of syllables). Significant interactions also were found between age groups and stimulus length and between educational level and stimulus length. The results are discussed in terms of a decline in the retrieval of phonological information from the lexicon associated with aging.



Une étude a été menée auprès de 136 adultes autonomes, normaux, francophones, en bonne santé. Les sujets étaient âgés de 25 à 85 ans et comptaient au moins 4 années de scolarité. Ils ont été divisés en neuf groupes fondés sur la scolarité et l'âge. Chacun a reçu une tâche de dénomination comportant 40 mots monosyllabiques, 40 dissyllabiques et 40 polysyllabiques. Une analyse des différences dans le taux de réponse a révélé que l'âge, le niveau de scolarité et la longueur du stimulus (nombre de syllables) ont des effets importants sur l'exactitude des réponses. D'importantes interactions ont également été constatés entre les groupes d'âge et la longueur du stimulus ainsi qu'entre le niveau de scolarité et la longueur du stimulus. Les résultats ont été examinés relativement à la diminution au niveau de l'accès lexical associée au vieillissement.
ID 375
Lien http://cjslpa.ca/files/1992_JSLPA_Vol_16/No_01_1-88/Le_Dorze_Durocher_JSLPA_1992.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.