Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

An Automated Technique for Estimating Speech Reception Thresholds In Multi-talker Babble

 
Auteur(s) Margaret F. Cheesman
Volume 16
Nombre 3
Année 1992
Page(s) 223-227
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés computer
speech
reception
threshold
Abrégé This paper describes a procedure to estimate the speech-reception thresholds (SRTs) of individual hearing impaired listeners in a rapid, yet highly reliable manner. The test was developed as part of a test battery to evaluate and compare hearing aid performance, but has potential for use in clinical audiometry. The test uses a set of six spondaic words, selected to be homogeneous with respect to the probability of being identified by the listener in a given level of multi-talker babble. The level of the speech signal is adjusted from trial to trial, using an adaptive tracking procedure, so that the SRT corresponding to the desired identification probability level can be determined rapidly. On each trial, the response alternatives are presented on the screen of a computer monitor, and the listener makes a response using a computer mouse. The listener's response is recorded automatically by the computer, and the signal level for the next trial is then adjusted by the computer, according to rules specified in the adaptive algorithm. The test has been applied successfully to evaluate hearing aid circuitry with young and elderly hearing impaired listeners.


Le présent document décrit une méthode d'evaluation rapide et très fiable du seuil du réception de la parole pour les personnes ayant des troubles auditifs. Le test a été conçu pour faire partie d'un ensemble de tests visant à évaluer et à comparer le rendement des prothèses auditives, mais il peut également être utilisé en audiométrie clinique. Le test utilise un ensemble de six spondées, choisies de façon homogène quant à la probabilité d'être identifié par un auditeur en présence de bruits de fond. Le niveau du signal sonore est ajusté d'un essai à l'autre, en se servant d'une méthode de contrôle adaptée pour que le seuil correspondant au niveau probable d'identification désiré puisse être déterminé rapidement. Lors de chaque essai, des choix de réponses apparaissent à un écran d'ordinateur, et la personne qui écoute se sert d'une souris pour donner sa réponse. La réponse est enregistrée automatiquement par l'ordinateur, et le niveau du signal sonore est alors ajuste par l'ordinateur pour l'essai suivant, selon les règlements prescrits par l'algorithme adaptatif. Le test a été utilisé avec succès pour évaluer les circuits des prothèses auditives des handicapés auditifs jeunes et vieux.
ID 348
Lien http://cjslpa.ca/files/1992_JSLPA_Vol_16/No_03_177-250/Cheesman_JSLPA_1992.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.