Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Future Directions in Hearing Aid Research

 
Auteur(s) Harry Levitt
Volume 17
Nombre 4
Année 1993
Page(s) 107-124
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés hearing
aid
signal
processing
compression
amplification
frequency
transposition
noise
reduction
prescriptive
fitting
Abrégé Two broad avenues of research are addressed: (1) the development of more effective signal-processing techniques, and (2) the development of prescriptive procedures for programmable hearing aids with advanced signal-processing capabilities. Research on signal-processing techniques has focused on three inter-related areas: compression amplification, recoding of the speech signal (e.g., frequency lowering, feature extraction), and reduction of background noise. This trend is likely to continue, but with greater emphasis on adaptive methods of signal processing, such as automatic adjustment of the frequency-gain characteristic, and new methods of noise reduction. Of the various methods of noise reduction that have been explored, multi-microphone techniques appear more promising than the traditional single-microphone approach. Research on prescriptive fitting procedures has, until recently, focused primarily on the frequency-gain characteristic. The development of prescriptive fitting procedures for compression amplification and other, more advanced signal processing systems, such as automatic frequency response hearing aids and multi-memory programmable instruments are beginning to receive increased attention. There is also increased interest in new methods of hearing aid assessment that take into account factors typical of everyday hearing aid use. An expanding research area with important implications for hearing aid prescription (and future hearing aid design) is the development of general theories for predicting speech intelligibility and overall quality of amplification. Recent research on extending the Articulation Index to include hearing impairment and the development of a similar index for specifying the audibility of non-linear distortion represents a major thrust towards improving our understanding of acoustic amplification for hearing impairment and, by so doing, providing a basic framework for future hearing aid research and development.



L'auteur examine deux sujets de recherche: (1) la mise au point de techniques plus efficaces pour le traitement du signal; et (2) l'élaboration de procédures de prescription pour les prothèses auditives programmables qui comportent des fonctions perfectionnées au niveau traitement du signal. La recherche sur les techniques de traitement du signal s'est concentrée plus spécifiquement sur trois domaines étroitement liés: l'amplification avec système de compression, le réencodage du signal sonore et la réduction du bruit ambiant. L'auteur anticipe que cette tendance devrait se maintenir et que l'accent portera davantage sur des méthodes adaptatives de traitement du signal, comme l'ajustement automatique du gain de fréquences, et sur de nouvelles méthodes de réduction du bruit. Parmi les diverses méthodes de réduction du bruit qui ont été étudiées, les techniques multi-microphoniques semblent plus prometteuses que la méthode conventionnelle à un microphone. Jusqu' à tout récemment, la recherche sur les procédures prescriptives d'ajustement s'était surtout concentrée sur le gain de fréquences. La mise au point de procédures prescriptives d'ajustement pour l'amplification avec système de compression et d'autres systèmes plus perfectionnés de traitement du signal, comme des prothèses auditives avec réponse automatique aux fréquences et des instruments programmables multimémoires, commencent à retenir l' attention des chercheurs. On s'intéresse également de plus en plus à de nouvelles méthodes d'évaluation prothétique qui tiennent compte de facteurs propres à l'utilisation journalière des prothèses auditives. Un domaine de recherche de plus en plus important, qui comporte d'importantes répercussions pour les prescriptions de prothèses auditives (et la conception future des prothèses auditives), concerne l'élaboration de théories générale de l'amplification. Une recherche récente sur l'élargissement de l'index d'articulation de manière à inclure la déficience auditive ainsi que l'élaboration d'un index similaire pour déterminer l'audibilité de la distorsion non linéaire constituent des progrès importants pour améliorer notre compréhension de l'amplification acoustique pour la déficience auditive; ces développements fournissent également un cadre de base pour la recherche-développement future sur les prothèses auditives.
ID 332
Lien http://cjslpa.ca/files/1993_JSLPA_Vol_17/Suppl_01_1-125/Levitt_JSLPA_1993.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.