Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Consumer-Based Electroacoustic Hearing Aid Measures

 
Auteur(s) Donald G Jamieson
Volume 17
Nombre 4
Année 1993
Page(s) 87-97
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés hearing
aid
measurement
electroacoustic
testing
test
Abrégé The standardized procedures established for the measurement of linear and automatic gain control (AGC) hearing aids, available on commercially available measurement systems, make it easy to conduct electroacoustic analyses. However, these procedures fail to provide an adequate characterization of the electroacoustic performance of a hearing aid when it is worn in real life by a hearing impaired listener. This paper reviews a variety of existing and proposed procedures for the electroacoustic measurement of hearing aids with respect to their ability to provide answers to five questions: (1) To what extent will desirable, target sounds (e.g., speech, music) be audible? (2) Will the hearing aid make use of the listener's full dynamic range? (3) Will sounds from everyday life cause discomfort while wearing the hearing aid? (4) How will speech intelligibility/ quality degrade in various listening environments? and (5) How will changes in hearing aid processing affect listeners' performance and their perception of sound quality over the normal operating range of the hearing aid? After reviewing existing and proposed hearing aid measurement standards and published descriptions of experimental hearing aid test systems, it is concluded that new test protocols are required to answer most of the questions. These protocols would be consumer-based in the sense that they would be oriented to the hearing aid wearer and would provide measures that are meaningful in terms of real-life experiences. An experimental hearing aid test system (HATS) developed at the Hearing Health Care Research Unit provides a platform for implementing and evaluating such consumer-based tests.


Les procédures étalonnées pour la mesure des prothèses auditive avec système d'amplification linéaire et système de compression d'entrée (AGC) disponibles sur des systèmes de mesure commerciaux facilitent l'expertise électroacoustique. Cependant, ces procédures ne fournissent pas une synthèse des manifestations électroacoustiques d'une prothèse auditive portée par un malentendant dans diverses situations d'écoute. Le présent document se penche sur des protocoles existants et proposés par la mesure électroacoustique des aides auditives et révise leur capacité à répondre à cinq questions: (1) Jusqu'à quel point les sons-cibles désirés (parole, musique) seront-ils audibles? (2) Est-ce que la prothèse auditive utilisera tout le champ dynamique de la personne qui écoute? (3) Est-ce que les sons de la vie quotidienne causeront de l' inconfort lors du port de la prothèse auditive? (4) Comment l'intelligibilité et la qualité de la parole se dégraderont-elles dans différents milieux d'écoute? (5) Comment le changement du traitement des prothèses auditives touchera- t-il le rendement de la personne qui écoute et sa perception de la qualité du son sur les modes normaux de fonctionnement de la prothèse auditive? Après avoir examiné les normes de mesures existantes et proposées pour les prothèses auditives et publié les descriptions de systèmes d'évaluation expérimentaux des prothèses auditives, l'auteur termine en disant qu'il est nécessaire d'élaborer de nouveaux protocoles d'expertise électroacoustique afin de répondre à ces questions. Ces protocoles seraient axés sur l'utilisateur de l'aide auditive fournissant ainsi des mesures significatives sur le plan de l'expérience réelle. Un système d'évaluation expérimental des prothèses auditives (HATS) conçu par la Hearing Health Care Research Unit, fournit une plate-forme pour la mise en oeuvre et l'évaluation de tels tests axés sur les consommateurs.
ID 330
Lien http://cjslpa.ca/files/1993_JSLPA_Vol_17/Suppl_01_1-125/Jamieson_JSLPA_1993_2.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.