Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

L1 Loss: Implications for Speech and Language Assessment

 
Auteur(s) Fern Westernoff, MHSc
Volume 18
Nombre 3
Année 1994
Page(s) 163-168
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés bilingual
communication
difference
cultural
culture
Abrégé Speech-Language pathologists are challenged when working with clients from culturally and linguistically diverse backgrounds. Assessment in the first language is often advocated to differentiate between communication differences typically associated with learning a second language and communication disorders. However, loss of first language skills can complicate the assessment and lead to misidentification. Factors contributing to language loss/maintenance are discussed and summarized in a chart for consideration in clinical practice.

Les orthophonistes se heurtent à un probléme lorsqu'ils doivent travailler avec des clients d'une autre origine culturelle et linguistique. On préconise souvent une évaluation dans la langue maternelle afin de distinguer les problémes de communication associés à l'apprentissage d'une langue seconde des probléms résultant d'un trouble de la communication. L'oubli de la langue maternelle peut cependant compliquer l'évaluation et entraîner une erreur d'identification. L'article parle des facteurs qui concourent à l'oubli ou à la conservation de la langue et sont présentés sous forme de tableau afin d'en faciliter l'utilisation dans la practique clinique.
ID 256
Lien http://cjslpa.ca/files/1994_JSLPA_Vol_18/No_03_145-200/Westernoff_JSLPA_1994.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.