Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

L'organisation séquentielle de stimuli acoustiques: cadre conceptuel et implications cliniques

 
Auteur(s) Benoît Jutras, MOA
Jean-Pierre Gagné, PhD
Volume 20
Nombre 3
Année 1996
Page(s) 197-206
Langue Français
Catégorie
Mots-clés habileté
centrale
perception
auditive
Abrégé Cet article poursuit deux ofjectifs: décrire les étapes et les composantes sous-jacentes à l'organisation séquentielle de stimuli acoustiques, et démontrer les im;lications cliniques reliées aux aspects thériques de l'organisation séquentielle auditive. Nous proposons un cadre conceptuel illustrant l'importance des processus perceptifs et mnésiques dans la reconnaissance de l'ordre de séquences d'éléments auditifs. Les perspectives de réadaptation des personnes ayant des problèmes auditifs d'organisation sßquentielle sont également abordées.


This article has two objectives: (a) describe the steps and components underlying the sequential organization of acoustical stimuli, and (b) show the clinical implications of the theoretical aspects of auditory sequential organization. We propose a conceptual framework that illustrates the importance of perceptive and mnemonic processes in the recognition of the order of sequences of auditory elements. Perspectives for the rehabilitation of individuals with auditory sequencing problems are also addressed.
ID 178
Lien http://cjslpa.ca/files/1996_JSLPA_Vol_20/No_03_169-217/Jutras_Gagne_JSLPA_1996.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.