Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

The Impact of Early Onset Otitis Media on Prelinguistic Speech Development

 
Auteur(s) Susan Rvachew, PhD
Elzbieta B Slawinski, PhD
Megan Williams, MSc
Carol L Green, MSc
Volume 20
Nombre 4
Année 1996
Page(s) 247-255
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés otitis
media
babble
speech
infant
Abrégé Numerous studies have shown that otitis media (OM) during infancy has a negative impact on language development later in life. Few studies have examined the effect of OM on prelinguistic behaviour during infancy. The purpose of this study was to investigate the impact of OM on the development of canonical babble in children who experienced at least one episode during the period of birth through six months of age, in comparison with children who did not experience OM during this period. The results show a consistently lower rate of canonical babble among children with early onset OM, when compared to children with later onset OM, during the period six through 12 months of age.


D'innombrables études ont démontré que l'otite moyenne (OM) chez le nourrisson a une incidence négative sur le développement du langage plus tard au cours de la vie. Peu d'études ont porté sur l'effet de l'OM sur le comportement prélinguistique à l'âge du nourrisson. Cette étude visait à faire enquête sur l'incidence de l'OM sur le développement du babillage canonique chez les enfants ayant eu au moins une episode avant l'âge de six mois, par comparasion avec les enfants qui n'ont pas fait d'OM au cours de cette période. Les résultats témoignent d'un taux constamment moins élevé de babillage canonique chez les enfants atteints d'OM d'origine précoce, par comparaison avec les enfants chez qui l'OM survient plus tard, pendant le période de six à 12 mois.
ID 164
Lien http://cjslpa.ca/files/1996_JSLPA_Vol_20/No_04_218-282/Rvachew_Slawinski_Williams_JSLPA_1996.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.