Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

The Awareness of Referential Cohesion in Children With and Without Language/Learning Disabilities

 
Auteur(s) Phyllis Schneider, PhD
Barbara Williams, MsC
Maya Hickmann, PhD
Volume 21
Nombre 1
Année 1997
Page(s) 8-16
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés metalingustic
awareness
narrative
cohesion
language
Abrégé This study investigated the metalinguistic abilities of school-aged children with and without language/learning disabilities, specifically their reactions to anomalies in referential cohesion resulting from inadequate referent introduction in three tasks: retelling stories, repeating individual sentences of stories, and judging the adequacy of stories. Although children in the language/learning disabilities group exhibited some metalinguistic awareness of referential cohesion, fewer explicitly objected to the use of definite determiners for referent introduction in comparison to children with no disabilities. Such a difference in awareness might account for differences in referential cohesion previously reported in the literature. However, the fact that some children in the language/learning disabilities group detected inadequate pronominal referent introductions suggests that they are in process of developing metalinguistic awareness of discourse cohesion.


Dans cette étude, on a étudié les compétences métalinguistiques d'enfants d'âge scolaire atteints ou non de troubles du langage ou d'apprentissage, en particulier leurs réactions à des anomalies de cohérence référentielle attribuables à l'introduction inappropriée de référents dans trois tâches : répéter des histoires, répéter des phrases isolées dans des histoires et juger de la pertinence des histoires. Bien que les enfants du groupe ayant des troubles du langage ou d'apprentissage aient manifesté une certaine conscience métalinguistique de la cohérence référentielle, peu d'entre eux s'opposaient à l'utilisation de facteurs déterminants précis pour introduire des référents par comparaison avec les enfants n'ayant aucun trouble. Cette différence en matière de conscience pourrait correspondre aux différences à l'égard de la cohérence référentielle précédemment signalées dans la littérature. Le fait que certains enfants du groupe ayant des troubles du langage ou de l'apprentissage aient décelé des introductions inappropriées de référents pronominaux laisse toutefois présager qu'ils sont en train d'acquérir une conscience métalinguistique de la cohérence du discours.
ID 151
Lien http://cjslpa.ca/files/1997_JSLPA_Vol_21/No_01_1-68/Schneider_Williams_Hickmann_JSLPA_1997.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.