Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

The Effect of an Audiologic Rehabilitation Program on Response to Scenarios Depicting Communication Breakdowns

 
Auteur(s) L.F. Robertson, MA
M.K. Pichora-Fuller, PhD
M.B. Jennings, MCISc
S. Ruth Kirson, MA
Kristin Roodenburg, MSc
Volume 21
Nombre 3
Année 1997
Page(s) 187-198
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés behavioural
intent
communication
strategies
program
strategy
Abrégé A battery of outcome measures was developed and used to evaluate the effectiveness of an in-house audiologic rehabilitation program for residents of a home for the aged. In the present paper we report on changes observed using an outcome measure, The Scenarios, that was designed to determine if residents or staff acquired new knowledge about communication strategies that could be related to changes in the residents' communication experiences. Scenarios depicting typical communication problems of residents at the facility were presented, and participants generated problem sources and solutions pertaining to the scenarios. Comparing the results obtained at the first and final evaluations for residents and staff, we found that overall there was no increase in either the number of problems or solutions generated by the staff; however, there were increases in the total number of problems and solutions generated by the residents. There were also changes in the designation of the agent responsible for the suggested solutions. Importantly, for both residents and staff, changes in the frequency with which different agents implemented solutions suggest that the residents learned to assume greater control in dealing with everyday communication problems.



Une série de mesures des résultats a été mise au point et utilisée pour évaluer l'efficacité d'un programme maison de réadaptation auditive chez les résidents d'un foyer pour personnes âgées. Les auteurs exposent dans l'article les changements observés en se servant d'une mesure de résultats, The Scenarios, qui a été conçue pour déterminer si les résidents ou le personnel ont acquis, sur les stratégies de communication, de nouvelles connaissances qui pourraient être en corrélation avec la façon différente don’t les résidents vivent des situations de communication. Ils présentent les scénarios dépeignant les problèmes de communication types des résidents du centre, ainsi que les sources de problèmes et les solutions, en rapport avec les scénarios, qui émanaient des participants. En comparant les résultats obtenus aux première et dernière évaluations des résidents et du personnel, les auteurs ont constaté que, dans l'ensemble, il n'y a pas eu augmentation du nombre de problèmes et de solutions attribuables au personnel. Cependant, le nombre global de problèmes et de solutions attribuables aux résidents a augmenté. De plus, la désignation de l'agent responsible des solutions suggérées s'est modifiée. Le plus important, en comparaison avec les résultats obtenus avant l'exécution du programme, c'est que la diffusion, par l'agent, des solutions proposées tant par les résidents que par le personnel à l'évaluation après-programme, donne à penser que les résidents ont appris à mieux maîtriser eux-mêmes des problèmes de communication quotidiens.
ID 139
Lien http://cjslpa.ca/files/1997_JSLPA_Vol_21/No_03_145-228/Robertson_Pichora-Fuller_Jennings_JSLPA_1997.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.