Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Planning and Evaluation of a Rehabilitation Program in a Home for the Aged: Use of Hearing Aids and Assistive Listening Devices

 
Auteur(s) Margaret Kathleen Pichora-Fuller, PhD
Laura F Robertson, MA
Volume 21
Nombre 3
Année 1997
Page(s) 174-186
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés elderly
hearing
aid
assistive
listening
device
Abrégé A battery of outcome measures was developed and used to evaluate the effectiveness of an on-site audiologic rehabilitation program for residents of a home for the aged. Prior to the implementation of the program, outcome measures were obtained on two separate occasions 6 months apart to establish a baseline. Two subsequent evaluations were conducted, one six months and the other one year after the implementation of the program. The primary evaluation tool was a questionnaire designed to assess changes in the scope and quality of communication in 17 everyday situations. Key communication situations for which the residents and staff considered hearing to be important were identified. For each situation, residents were asked about their interest and rate of participation in the situation, ability to understand, satisfaction with communication, and benefit from hearing aids or assistive listening devices (ALDs). The skill of residents and staff in using these prostheses was also tested. The program resulted in an increase in the number of situations attended by residents; specifically, more residents attended chapel, meetings, and teas (Pichora-Fuller & Robertson, 1994a, 1994b). Importantly, there was a dramatic increase in the familiarity of residents and staff with ALDs. Correspondingly, the use of an FM system in the chapel and at meetings likely accounted for residents' reports of improvements in communication in those situations. There was also significant improvement in the skills of both residents and staff in operating hearing aids and ALDs. In the present article, the effect of the program on the use of prostheses is described.



Les auteurs ont mis au point une série de mesures des résultats qui a servi à évaluer l'efficacité d'un programme maison de réadaptation auditive pour les résidents d'un foyer pour personnes âgées. Avant la mise sur pied du programmes, des mesures de résultats ont été obtenues en deux fois, à six mois d'intervalle, pour établir une base de référence. Deux évaluations ont ensuite été effectuées six et douze mois après la mise sur pied. Un questionnaire destiné à évaluer les modifications de l'étendue et de la qualité de la communication dans 17 situations quotidiennes a été le principal outil d'évaluation. Les situations de communications clés dans lesquelles les résidents et le personnel estimaient que l'audition était importante ont été définies. Pour chacune de ces situations, on a interrogé les résidents au sujet de leur intérêt et de leur degré de participation, de leur capacité de compréhension, de leurs satisfaction à l'égard de la communication, et de l'avantage à utiliser les prothèses auditives ou les aides techniques pour malentendants (ATM). L'habileté des résidents et du personnel à utiliser ces prothèses a aussi été vérifiée. Le programme a entraîné une augmentation du nombre d'activitiés auxquelles ont participé les résidents. En particulier, les résidents ont été plus nombreux à se rendre à la chapelle, aux réunions et aux thés (Pichora-Fuller et Robertson, 1994a, 1994b). Le plus important, ce fut l'amélioration impressionnante de la connaissance des ATM par les résidents et le personnel. Selon toute logique, l'usage d'un système FM à la chapelle et aux réunions expliquerait vraisemblablement que les résidents aient rapporté une amélioration de la communication dans ces situation. Il y a aussi une amélioration marquées marquée de l'habileté tant des résidents que du personnel à utiliser les prothèses auditives et les ATM. Les auteurs exposent l'effet du programme sur l'emploi des prothèses.
ID 138
Lien http://cjslpa.ca/files/1997_JSLPA_Vol_21/No_03_145-228/Pichora-Fuller_Robertson_JSLPA_1997.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.