Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Resident and Staff Education Within an Ecological Audiologic Rehabilitation Program in a Home for the Aged

 
Auteur(s) Mary Beth Jennings, MCISc
Brenda G Head, MA
Volume 21
Nombre 3
Année 1997
Page(s) 167-173
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés ecological
audiological
rehabilitation
institution
audiologic
Abrégé Resident and staff education programs were an integral part of an ecological audiologic rehabilitation program which was carried out over a 12-month period in a home for the aged. Education focused on empowering communication participants through recognition of communication problems and development of the skills needed to overcome them. A client-centred approach was used, allowing tailoring of the program to individual needs.



Les programmes d'éducation des bénéficiaires et du personnel faisaient partie intégrante d'un programme de <> qui a duré 12 mois dans un foyer pour personnes âgées. L'éducation avait pour objet de faciliter la communication chez les participants en définissant les problèmes de communication et en développant les aptitudes nécessaires pour les surmonter. La méthode employée étant centrée sur la clientèle, elle permettait d'adapter le programme aux besoins de chacun.
ID 137
Lien http://cjslpa.ca/files/1997_JSLPA_Vol_21/No_03_145-228/Jennings_Head_JLSPA_1997.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.