Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Hearing Aids and Assistive Listening Devices in Long-term Care

 
Auteur(s) Brenda J. Lewsen, BA
Marlene Cashman, MSc
Volume 21
Nombre 3
Année 1997
Page(s) 149-152
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés hearing
aid
assistive
listening
device
ALD
Abrégé Studies in the past have reported poor use of amplification among institutionalized elderly people. Our perception, however, was that in our facility most residents who owned amplification devices used them regularly. The purposes of this study were to examine the use of hearing aids and assistive listening devices (ALDs) and some factors affecting successful amplification use in a long-term care population. We surveyed all residents (n=115) who owned one or more devices regarding when they used them. We recorded reasons for not using hearing aids. Of the 112 hearing aids owned by the residents, 70% were used every day, and an additional 12% were used regularly. Of the 40 ALDs owned, 88% were used regularly. We found that 95% of the hearing aids and devices were in good working order. Our results show that amplification can be used successfully by long-term care residents, probably as a result of the on-site audiological support.



Dans le passé, des études ont révélé que l'amplification était peu utilisée chez les bénéficiaires en établissements. Les auteurs ont toutefois constaté que, dans leur centre, la plupart des bénéficiaires qui possédaient des prothèsees auditives les portaient régulièrement. L'étude avait pour objet d'examiner a) l'usage des prothèses auditives et des aides techniques pour malentendants (ATM) et b) certains facteurs de succès de leur usage chez les bénéficiaires de soins prolongés. Les auteurs ont fait une enquête sur tous les bénéficiaires (n=115) qui possédaient au moins un appareil pour savoir quand ils les utilisaient. Les raisons pour lesquelles ils ne s'en servaient pas ont été notées. Sur les 112 appareils auditifs que possédaient les bénéficiaires, 70% étaient utilisés tous les jours et 12% l'étaient régulièrement. Sur les 40 DPM possédés, 88% étaient utilisés régulièrement. D'après les constatation des auteurs, 95% des prothèses et dispositifs fonctionnaient bien et l'amplification pouvait être employée avec succès chez les bénéficiaires de soins prolongés, probablement parce que ces derniers recevaient un soutien audiologique sur place.
ID 134
Lien http://cjslpa.ca/files/1997_JSLPA_Vol_21/No_03_145-228/Lewsen_Cashman_JSLPA_1997.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.