Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Évaluer l’utilisation précoce du langage chez les enfants franco-canadiens : introduction à la version francophone du Language Use Inventory

 
Auteur(s) Diane Pesco
Daniela O’Neill
Volume 40
Nombre 3
Année 2016
Page(s) 198-217
Langue Anglais
Catégorie Article de recherche
Mots-clés pragmatics
social
communication
expressive
assessment
parent
report
language
use
inventory
Abrégé In the present article, we describe the translation of the Language Use Inventory (LUI) (O’Neill, 2009) from English to French and report findings on the French version’s internal reliability and developmental sensitivity: critical steps prior to norming. The LUI is a parent report that can be used to assess how young children (18-47 months) use language for diverse purposes in daily life and to identify delays in pragmatics. Parents of French-speaking children (N = 242) filled out the questionnaire when their child was 18, 24, 30, 36, 42, or 47 months old. Cronbach’s alpha for the LUI’s three parts and for 11 of 12 LUI-French subscales ranged from .73 to .99, with most values in the .86 to .99 range, indicating good to excellent reliability. Factor analysis provided support for the ordering of the subscales. The LUI-French Total Score and subscale scores increased with age, as predicted, for both boys and girls, providing evidence of the report’s developmental sensitivity. Girls, however, had higher total or subscale scores than boys at the earlier ages (18 to 36 months). This first study of the LUI-French confirms plans for further research that will culminate in a norm-referenced standardized measure for clinical practice.

Dans le présent article, nous décrivons la traduction du Language Use Inventory (LUI) (O’Neill, 2009) de l’anglais vers le français et nous présentons les résultats concernant la fiabilité interne et la sensibilité au développement de la version francophone, étapes cruciales et préalables à la normalisation. Le LUI est un questionnaire parental pouvant être utilisé pour évaluer la façon dont les jeunes enfants (18 à 47 mois) utilisent le langage à diverses fins dans leur quotidien et pour identifier les retards de pragmatique. Les parents d’enfants franco-canadiens (N = 242) ont rempli le questionnaire alors que leur enfant était âgé de 18, 24, 30, 36, 42 ou 47 mois. Les valeurs du coefficient alpha de Cronbach des trois parties de la version francophone du LUI et de 11 des 12 sous-échelles variaient entre 0,73 et 0,99, la plupart des valeurs se situant entre 0,86 et 0,99. Ces valeurs indiquent une fiabilité bonne à excellente. Les résultats de l’analyse factorielle supportent l’ordre des sous-échelles. Tel que prédit, les résultats totaux à la version francophone du LUI, ainsi que les résultat aux sous-échelles, augmentent avec l’âge autant chez les garçons que chez les filles. Ces résultats fournissent l’évidence que le questionnaire est sensible au développement. Néanmoins, les résultats totaux et les résultats aux sous-échelles des enfants plus jeunes (18 à 36 mois) sont plus élevés chez les filles que chez les garçons. Cette première étude sur la version francophone du LUI confirme nos plans concernant la réalisation d’une recherche supplémentaire dont le résultat sera une mesure standardisée et normalisée pour la pratique clinique.
ID 1203
Lien http://cjslpa.ca/files/2016_CJSLPA_Vol_40/No_03/CJSLPA_2016_Vol_40_No_3_Pesco_O_Neill_198-217.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.