Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Les effets du rythme de présentation et du bruit sur les potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral obtenus à l’aide de stimuli verbaux

 
Auteur(s) Rida Al Osman
Christian Giguère
Hilmi Dajani
Volume 40
Nombre 2
Année 2016
Page(s) 105-119
Langue Anglais
Catégorie Article de recherche
Mots-clés speech-evoked
ABR
stimulus
rate
noise
auditory
stressors
dissociation
neural
responses
Abrégé Objective: To evaluate the effects of two auditory stressors, fast stimulus rate and/or addition of white noise, on auditory processing of speech in normal hearing subjects.

Design: Speech-evoked auditory brainstem responses (ABR) were collected using a 300 ms formant-synthesized /a/ vowel presented in four conditions: slow stimulus rate of 1.6/s in quiet, fast stimulus rate of 3.1/s in quiet, slow stimulus rate of 1.6/s with continuous white noise, fast stimulus rate of 3.1/s with continuous white noise.

Study sample: Twelve subjects (25 to 35 years old) with normal hearing thresholds.

Results: A fast stimulus rate in quiet reduced amplitude response corresponding to F1 but not to F0. The addition of white noise at the slow stimulus rate reduced amplitude of wave V and response amplitude at F1 but increased response amplitude at F0. Changing from quiet-slow to noise-fast increased response amplitude at F0 by 2.9 dB (p<0.05), and decreased response amplitude at F1 and amplitude of wave V by 5.1 dB (p<0.01) and 4.7 dB (p<0.05) respectively. The interaction of fast stimulus rate with the addition of white noise demonstrated facilitative effects for response amplitude at F0, but occlusive or reversal effects for response amplitude at F1 and wave V amplitude.

Conclusions: This is the first study to investigate the interaction of fast stimulus rate and addition of white noise on speech-evoked ABR in human subjects. The results indicate a clear dissociation in the speech-evoked ABR between the steady-state response at F0, and that at F1 or the transient wave V. The findings advance our understanding of the complex interaction of perceptual stressors in young normal-hearing adults.

Objectif : Évaluer les effets de deux facteurs de stress auditifs, soit un rythme rapide de présentation avec ou sans l’ajout de bruit blanc, sur le traitement auditif de la parole chez des sujets ayant une audition normale.

Devis : Des potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral (PÉATC) obtenus à l’aide de stimuli verbaux furent recueillis en utilisant un stimulus d’une durée de 300 ms, correspondant à la voyelle /a/ synthétisée par formants, présenté dans quatre conditions : un rythme lent de présentation de 1,6/s dans le silence, un rythme rapide de présentation de 3,1/s dans le silence, un rythme lent de présentation de 1,6/s avec un bruit blanc continu et un rythme rapide de présentation de 3,1/s avec un bruit blanc continu.

Échantillon : Douze sujets (entre 25 et 35 ans) avec des seuils d’audition normaux.

Résultats : Un rythme rapide de présentation dans le silence a réduit l’amplitude de la réponse correspondant au F1, mais pas à la F0. L’ajout de bruit blanc sur le rythme lent de présentation a réduit l’amplitude de l’onde V et l’amplitude de la réponse au F1, mais a augmenté l’amplitude de la réponse de la F0. Le changement de la condition silence-lent à celle bruit-rapide a augmenté l’amplitude de la réponse de la F0 de 2,9 dB (p<0,05), en plus de diminuer l’amplitude de la réponse du F1 et l’amplitude de l’onde V de 5,1 dB (p<0,01) et 4,7 dB (p<0,05), respectivement. L’interaction entre le rythme rapide de présentation et l’ajout de bruit blanc a démontré des effets facilitants pour l’amplitude de la réponse de la F0, mais des effets d’occlusion ou de renversement pour l’amplitude de la réponse du F1 et pour l’amplitude de l’onde V.

Conclusion : Il s’agit de la première étude qui explore l’interaction entre le rythme rapide de présentation et l’ajout d’un bruit blanc sur le PÉATC obtenus à l’aide de stimuli verbaux chez des sujets humains. Les résultats indiquent une dissociation évidente sur les PÉATC obtenus à l’aide de stimuli verbaux entre la réponse auditory steady-state de la F0 et la réponse du F1 ou l’onde transitoire V. Les découvertes font avancer notre compréhension de l’interaction complexe des facteurs de stress perceptuels chez les jeunes adultes ayant une audition normale.
ID 1195
Lien http://cjslpa.ca/files/2016_CJSLPA_Vol_40/No_02/CJSLPA_2016_Vol_40_No_1_Al_Osman_et_al_105-119.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.