Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

L’acquisition du genre quand il est déjà acquis : l’expérience d’enfants hispanophones apprenant le français

 
Auteur(s) Phaedra Royle, PhD
Eve Bergeron, M.P.O.
Alexandra Marquis, PhD
Volume 39
Nombre 3
Année 2015
Page(s) 238-59
Langue Français
Catégorie
Mots-clés bilinguisme
séquentiel
langage
acquisition
genre
grammatical
syntagme
nominal
Abrégé This study tests the acquisition of French in Spanish-speaking children by documenting the acquisition of noun phrases in sequential bilingual (Spanish-French) children, compared to native French speakers, matched according to age or language development level. Ten Spanishspeaking children aged 4 to 6 years who were exposed to French for one year on average produced French noun phrases with adjectives and determiners in French (ex. la petite maison verte; the little house green). Results show that bilingual children have more difficulty than French children when producing these French noun phrases. Further analyses on adjective production revealed grammatical gender, adjective variability and participant group effects on results. Variable feminine adjectives are much more difficult for bilingual children to master than for monolingual speakers. Furthermore, an analysis of errors revealed qualitative differences in syntactic errors in the three groups. These findings help us identify typical acquisition difficulties for noun phrases in second language learners and are discussed within a clinical perspective.

Cette étude évalue l’acquisition du français chez les hispanophones en documentant l’acquisition du syntagme nominal chez des enfants bilingues séquentiels (EB) hispanofrancophones, en comparaison à des enfants francophones unilingues appariés selon l’âge (EUA) ou le niveau de langage (EUL). Dix enfants hispanophones âgés de 4 à 6 ans, exposés au français depuis environ un an, ont produit des syntagmes nominaux avec des déterminants et des adjectifs en français (ex. : la petite maison verte). Les résultats révèlent que les EB réussissent moins bien que les enfants francophones dans les tâches de production de syntagmes nominaux en français. Des analyses plus poussées sur la réussite avec des adjectifs ont révélé des effets de genre grammatical, de variabilité de l’adjectif et de groupe de participants sur les résultats. Les adjectifs féminins variables sont beaucoup plus difficiles à maîtriser pour les EB que pour les enfants unilingues. De plus, une analyse d’erreurs a permis de faire ressortir des différences qualitatives entre les groupes pour la syntaxe. Nos résultats permettent d’identifier les difficultés communes d’acquisition du syntagme nominal chez les enfants apprenant une langue seconde et sont discutées dans une perspective clinique.
ID 1180
Lien http://cjslpa.ca/files/2015_CJSLPA_Vol_39/No_03/Paper_2_CJSLPA_Fall_2015_Vol_39_No_3_Royle_et_al.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.