Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Un test de phonologie du français: construction et utilisation

 
Auteur(s) Daniel Bérubé, PhD
May Bernhardt, PhD
Joseph Stemberger, PhD
Volume 39
Nombre 1
Année 2015
Page(s) 62-101
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés phonological
development
evaluation
Manitoba
French
Canadian
phonology
speech
sound
disorders
Abrégé Clinicians have had limited resources for conducting phonological evaluations of Canadian Francophone children and, to this day, there are no standardized tests of French-Canadian phonology (Brosseau-Lapré, Rvachew, Arcand, & Leroux, 2011). Recently, preliminary normative data were collected with a French screening tool in Québec, with results indicating that the screening tool is sensitive in identifying children with protracted phonological development (MacLeod, Sutton, Sylvestre, Thordardottir, & Trudeau, 2014). The current paper presents another new assessment tool for Canadian French phonology (developed for Manitoba French) to evaluate the segments and word structures of Canadian French phonology in depth within the context of a nonlinear phonological framework. The objectives of this article are: (a) to provide an overview of nonlinear phonology, and demonstrate how models of linear and nonlinear phonology account for non-adjacent segments, (b) to describe Manitoba French phonology, (c) to examine the phonological characteristics of the French word list (consonants, vowels, and word structures), and (d) to explain briefly how to administer, transcribe, and analyze data from the assessment tool.

Les orthophonistes ont peu d’options pour l’évaluation phonologique du français canadien chez les enfants et à ce jour il n’y a encore aucun test normé pour ce type d’évaluation (Brosseau- Lapré, Rvachew, Arcand, & Leroux, 2011). Récemment, une collecte de données préliminaires a été effectuée auprès des enfants francophones au Québec avec un outil français de dépistage de la phonologie et les résultats indiquent que l’outil est sensible pour identifier des enfants ayant des troubles de la phonologie (MacLeod, Sutton, Sylvestre, Thordardottir, & Trudeau, 2014). Ce rapport-ci présente un nouvel outil pour l’évaluation détaillée de la phonologie pour le français canadien (élaboré pour le français du Manitoba), dont la structure vise à couvrir l’inventaire complet des phonèmes et des structures de mots du français canadien, dans le cadre théorique de la phonologie non linéaire. Les objectifs du rapport sont : (a) de présenter un survol de la phonologie non linéaire et démontrer comment les modèles de phonologie linéaire et non linéaire expliquent les phénomènes impliquant des segments non adjacents, (b) de décrire, brièvement, la phonologie du français Manitobain, (c) d’examiner les caractéristiques phonologiques de la liste de mots français (les consonnes, les voyelles, et les structures du mot) et (d) d’expliquer brièvement comment administrer, transcrire et analyser les données du test.
ID 1172
Lien http://cjslpa.ca/files/2015_CJSLPA_Vol_39/No_01/CJSLPA_Spring_2015_Vol_39_No_1_Berube_et_al.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.