Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

First Nations Elders’ and Parents’ Views on Supporting their Children’s Language Development / Points de vue d’anciens et de parents des Premières nations concernant le soutien visant le développement langagier de leurs enfants

 
Auteur(s) Jessica Ball, MPH, PhD
Marlene Lewis, RSLP, S-LP©
Volume 38
Nombre 2
Année 2014
Page(s) 224-37
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés first
nations
parents
beliefs
elders
language
goals
socialization
culture
child
development
Abrégé This exploratory study aimed to support practitioners to provide services in ways that are culturally congruent by gaining insights into First Nations Elders’, grandparents’, and parents’ views and goals for their children’s speech, early language acquisition, and communication. Conversational interviews with 65 First Nations Elders, grandparents, and parents of young children in four provinces in Canada yielded information about their beliefs and values regarding their children’s speech-language learning, the perceived value of early learning and intervention programs, and roles and goals for speech-language services. The findings challenge prevalent stereotypes that First Nations caregivers prefer children to be quiet, while highlighting language socialization goals for children to learn and respond to social cues regarding the amount, form, and contexts of verbalization. The findings invite S-LPs to consider a role they could have in relation to the high value that many First Nations caregivers place on their children becoming bilingual in English and their Indigenous language. First Nations caregivers’ receptivity to S-LP services was confirmed, as long as services are provided in ways that ensure cultural safety for children and families. The findings reinforce long-standing calls for investments in strengthening capacities of First Nations people to support speech and language development in ways that are locally appropriate and in accordance with the particular values, goals, and language socialization practices of individual families.

Cette étude exploratoire visait à soutenir les praticiens dans une prestation de services de manières qui soient culturellement congruentes en essayant de comprendre les points de vue et les buts des anciens, grands-parents et parents de Premières nations touchant le langage, l’acquisition précoce du langage et la communication de leurs enfants. Des entrevues sous forme de conversations tenues avec 65 anciens, grands-parents et parents de jeunes enfants de Premières nations dans quatre provinces du Canada ont rapporté des informations sur leurs croyances et leurs valeurs quant à l’apprentissage langagier de leurs enfants, à la valeur perçue des programmes d’apprentissage précoce et d’intervention, et quant aux rôles et aux buts des services d’orthophonie. Les conclusions viennent à l’encontre des stéréotypes en cours voulant que les soignants des Premières nations préfèrent que les enfants soient tranquilles, tout en soulignant les objectifs de socialisation linguistique permettant aux enfants d’apprendre et de répondre aux indices sociaux touchant la quantité, la forme et les contextes de la verbalisation. Les conclusions invitent les orthophonistes à considérer un rôle qu’ils pourraient avoir en relation avec la haute valeur que de nombreux soignants des Premières nations accordent à l’acquisition d’un bilinguisme incluant l’anglais et leur langue autochtone par leurs enfants. La réceptivité des soignants des Premières nations aux services d’orthophonie a été confirmée, en autant que les services soient dispensés de manière à assurer la sécurité culturelle des enfants et des familles. Les conclusions viennent étayer les appels de longue date à des investissements consacrés au renforcement des capacités des peuples des Premières nations de soutenir le développement langagier de façons qui sont localement appropriées et qui respectent les valeurs, les objectifs et les pratiques de socialisation particuliers des familles individuelles.
ID 1153
Lien http://cjslpa.ca/files/2014_CJSLPA_Vol_38/No_02/CJSLPA_Summer_2014_Vol_38_No_2_Paper_7_Ball_Lewis.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.