Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Monitoring Oral Colonization as a Risk for Pneumonia in Complex Continuing Care: Lessons Learned from a Pilot Study

 
Auteur(s) Minn N. Yoon
Catriona M. Steele
Volume 37
Nombre 2
Année 2013
Page(s) 134-145
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés ORAL
HYGIENE COLONIZATION PNEUMONIA RESPIRATORY
PATHOGENS
Abrégé Oral health has become a topic of increasing concern for speech-language pathologists given recent evidence implicating oral colonization with pathogenic bacteria as a precursor condition contributing to aspiration pneumonia risk. In this study, we conducted an observational study of oral colonization over the 3-month interval between successive dental hygiene appointments for 10 residents of complex continuing care facilities. Oral swabs were taken at 5 time-points per participant and sent to a lab for microbiological analysis, with semi-quantification of bacterial species. The analyses failed to show the predicted pattern of incrementally greater counts of pathogenic bacteria as time post dental hygiene service increased. Additionally, measures of oral dryness using a Modified Schirmer Test failed to show any particular relationship to swab results. We discuss our own learnings regarding the complexity of oral colonization arising from this pilot study.

Avec le temps, la santé buccale est devenue un sujet de préoccupation pour les orthophonistes étant donné les preuves récentes mettant en cause la colonisation buccale par des bactéries pathogéniques comme état précurseur contribuant au risque de pneumonie par aspiration. Dans la présente recherche, nous avons mené une étude observationnelle de la colonisation buccale sur l’intervalle de trois mois séparant des rendez-vous successifs d’hygiène buccale pour dix résidents d’institutions de soins continus complexes. Des échantillons de salive ont été prélevés à cinq moments différents pour chaque participant et envoyés à un laboratoire pour analyse microbiologique, avec semi-quantification des espèces bactériennes. Les analyses n’ont pas montré la progression attendue de bactéries pathogènes en fonction du temps écoulé après le service d’hygiène dentaire. De plus, des mesures de sécheresse buccale à l’aide d’un test Schirmer modifié n’ont pas montré de relation particulière avec les résultats des échantillons de salive. Nous discutons ce que nous avons appris concernant la complexité de la colonisation buccale découlant de cette étude pilote.
ID 1124
Lien http://cjslpa.ca/files/2013_CJSLPA_Vol_37/No_02_128-181/Yoon_Steele_CJSLPA_Summer_2013.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.