Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

The Classroom Listening Environment in the Early Grades

 
Auteur(s) Rhonda L. Rubin
Joan B. Flagg-Williams
Catherine E. Aquino-Russell
Tim P. Lushington
Volume 35
Nombre 4
Année 2011
Page(s) 344-359
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés CLASSROOM
ACOUSTICS CLASSROOM
LISTENING ENVIRONMENT SCHOOL-AGE
CHILDREN HEARING
SCREENING SOUND
FIELD AMPLIFICATION
Abrégé Classroom acoustics contribute to a student’s ability to hear, understand and learn in the classroom. The purpose of this study was to investigate selected components of the classroom listening environment in the early grades and to make recommendations for improving classroom listening. This study of 60 kindergarten to grade 3 classrooms investigated: 1) hearing status of students; 2) the noise level in classrooms; 3) classroom communication with and without sound field amplification; and 4) perceptions of teachers and students who used sound field amplification. Of those who participated in the hearing screenings (n=947), 71% to 88% met the criteria established in this study for adequate hearing levels. Acoustical quality of 26 classrooms indicated that only 31% of the classrooms met the recommended standard. Observation of communicative interactions in 31 amplified and 29 unamplified classrooms and interviews with teachers and students found that students focused better and exhibited fewer distracting communicative behaviours when they could hear the teacher clearly. School personnel need to be aware of the many components involved in creating optimal classroom listening environments including characteristics of the students, room acoustics, and benefits of using sound field amplification.

L’acoustique en salle de classe contribue à la capacité d’un élève à entendre la parole, à la comprendre et à apprendre. Cette étude visait à examiner certaines composantes du milieu d’écoute dans des salles de classe du premier cycle du primaire, ainsi qu’à présenter des recommandations pour améliorer l’écoute en salle de classe. Nous avons recruté 60 salles de classe de la maternelle à la troisième année pour examiner : 1) le niveau d’acuité auditive des élèves; 2) le niveau de bruit dans les salles de classe; 3) la communication dans les salles de classe avec et sans amplification du champ acoustique; 4) la perception des enseignants et des élèves dans les classes où l’amplification était utilisée. Parmi les élèves qui ont participé au dépistage de l’audition (n=947), 71 % à 88 % remplissaient les critères établis d’un niveau d’audition adéquat aux fins de cette étude. La mesure de la qualité acoustique de 26 salles de classe a démontré que seulement 31 % d’entre elles répondaient aux normes recommandées. Grâce à l’observation des interactions de communication dans 31 salles de classe avec amplification et 29 salles de classe sans amplification, de même qu’à des entrevues auprès des enseignants et des élèves, nous avons déterminé que les élèves avaient une meilleure attention et concentration et avaient moins de comportements de communication distrayants quand ils entendaient plus clairement l’enseignante. Le personnel travaillant dans les écoles doit connaître les nombreuses composantes qui favorisent un environnement d’écoute optimal en salle de classe, y compris les caractéristiques des élèves, l’acoustique de la salle et les avantages liés à l’utilisation de l’amplification du champ acoustique.
ID 1085
Lien http://cjslpa.ca/files/2011_CJSLPA_Vol_35/No_04_277-371/Rubin_Flagg-Williams_Aquino-Russell_Lushington_CJSLPA_2011.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.