Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

The Development of an Inuktitut and English Language Screening Tool in Nunavut

 
Auteur(s) Catherine Dench
Patricia L. Cleave
Jane Tagak
Janice Beddard
Volume 35
Nombre 2
Année 2011
Page(s) 168-177
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés INUKTITUT BILINGUAL LANGUAGE
SCREENING BILINGUAL
ASSESSMENT
Abrégé One of the challenges of providing speech and language pathology services to Indigenous communities is the lack of culturally appropriate screening and assessment tools. This paper describes the process used in the development of the Inuktitut and English Language Screening Tool intended for use in the Qikiqtani region of Nunavut, Canada. The project involved collaboration among teachers and the speech-language pathologist from Qikiqtani School Operations, a university faculty member, and several speech-language pathology students. The development of the instrument was informed by the social context and the features of the Indigenous language Inuktitut, and an understanding of ways to evaluate local language screening instruments.

La difficulté d’offrir des services d’orthophonie à des communautés autochtones repose en partie sur le manque d’outils de dépistage et d’évaluation adaptés à la culture. Le présent article décrit l’élaboration de l’Inuktitut and English Language Screening Tool (outil de dépistage de l’évaluation du langage en inuktitut et en anglais) destiné aux Opérations scolaires de la région Qikiqtani du Nunavut, au Canada. Cette initiative a demandé une collaboration entre les enseignants et l’orthophoniste des Opérations scolaires de la région Qikiqtani, un professeur d’université et plusieurs étudiants en orthophonie. L’élaboration de cet outil s’est faite à partir du contexte social et des caractéristiques de l’inuktitut et a aussi tenu compte des façons d’évaluer les outils de dépistage locaux.
ID 1069
Lien http://cjslpa.ca/files/2011_CJSLPA_Vol_35/No_02_103-213/Dench_Cleave_Tagak_Beddard_CJSLPA_2011.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.