Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Health, Education, Language, Dialect, and Culture in First Nations, Inuit, and Métis Communities in Canada: An Overview

 
Auteur(s) Elizabeth Kay-Raining Bird, Ph.D.
Volume 35
Nombre 2
Année 2011
Page(s) 8-23
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés FIRST
NATIONS INUIT MÉTIS CANADIAN

DELIVERY
Abrégé First Nations, Inuit and Métis are the Indigenous people of Canada and the descendents of Canada’s original inhabitants. Like all Canadians, First Nations, Inuit and Métis have need of speech-language pathology services. To date, however, access to such services has been limited, and when accessible, they are not always culturally or linguistically relevant. In order to positively support First Nations, Inuit and Métis people, speech-language pathologists must educate themselves about many historical and contemporary factors that need to be taken into account in the design and delivery of services. The intent of this article is to provide a broad overview of some relevant information in the areas of health, education, culture, social interaction, and language. The information is intended to stimulate further exploration by the reader about the distinctive features, needs and goals of First Nations, Inuit and Métis clients and families. It is important to note that there is no monolithic Aboriginal culture or language. Any practitioner working in a First Nations, Inuit or Métis community or with First Nations, Inuit and Métis individuals will need to inform themselves about the particular beliefs, experiences, culture(s), language(s) and socialization practice(s) relevant to that specific community or individual.

Les Premières Nations, les Inuits et les Métis constituent les peuples autochtones du Canada et les descendants des premiers habitants du pays. Il arrive que les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis aient besoin de services d’orthophonie, au même titre que tous les Canadiens. Or, jusqu’à maintenant, leur accès à de tels services est limité et les services offerts ne sont pas toujours adaptés à la culture ou à la langue. Afin d’aider les membres des Premières-Nations, les Inuits et les Métis, les orthophonistes doivent connaître les facteurs historiques et contemporains à prendre en considération avant de concevoir et d’offrir des services. Le présent article vise à brosser un tableau de certains renseignements pertinents dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la culture, de l’interaction sociale et de la langue. Cette information vise à inciter le lecteur à poursuivre sa recherche sur les caractéristiques, besoins et buts propres aux clients et familles inuits, métis et des Premières Nations. Il est important de noter qu’il n’y a pas qu’une seule culture ou langue autochtone. Tout orthophoniste travaillant dans une communauté inuite, métisse ou des Premières Nations ou avec un membre des Premières Nations, un Inuit ou un Métis devra s’informer des croyances, expériences, cultures, langues et pratiques de socialisation particulières à cette communauté ou personne.
ID 1064
Lien http://cjslpa.ca/files/2011_CJSLPA_Vol_35/No_02_103-213/Kay-Raining_Bird_CJSLPA_2011.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.