Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie

Shared Book Reading Intervention for Children with Language Impairment: Using Parents-as-aides in Language Intervention

 
Auteur(s) Elizabeth J.S. Pile
Luigi Girolametto
Carla J. Johnson
Xi Chen
Patricia L. Cleave
Volume 34
Nombre 2
Année 2010
Page(s) 96-109
Langue Anglais
Catégorie
Mots-clés
Abrégé The aim of this research was to investigate the effi cacy of a shared book reading intervention administered by parents of preschool children with language impairment. Thirty-six preschool children with language impairment were randomly assigned to experimental and control groups. The experimental group received direct group intervention sessions for the children and parent training on how to conduct shared book reading at home. The shared reading intervention had two objectives: (a) promoting children’s print concepts and (b) enhancing their oral language development. Videotapes of shared book reading were collected at pre-test and post-test and were coded to yield measures of parents’ intervention strategies, the ratio of parent-to-child utterances, and children’s oral language. The results indicated that parents in the experimental group used signifi cantly more print concepts than the control group. The ratio of parent-to-child utterances signifi cantly differentiated the experimental and control groups in Cohort 2, but not Cohort 1. No intervention effects were found for use of parents’ shared book reading strategies or children’s mean length of utterance, vocabulary diversity, or responses. The data suggest that a brief shared book reading intervention for children with specifi c language impairment impacted on parent’s use of print concepts but had no effects on children’s outcomes. Implications include suggestions for augmenting the dosage of intervention by providing parents with more focused training.

Le but de cette recherche était d’examiner l’effi cacité d’une intervention en lecture de livres partagée faite par les parents d’enfants d’âge préscolaire ayant des troubles du langage. Trente-six enfants ayant des troubles du langage d’âge préscolaire ont été assignés au hasard à un groupe expérimental et à un groupe témoin. L’intervention consistait en des séances d’intervention directe en groupe pour les enfants et en une formation pour les parents sur la façon d’effectuer la lecture de livres partagée à la maison. Cette intervention en lecture de livres partagée avait deux objectifs : a) promouvoir le matériel imprimé auprès des enfants et b) améliorer leur développement du langage parlé. Des vidéos de lecture de livres partagée ont été prises avant et après l’intervention et ont été codées afi n de mesurer les stratégies d’intervention des parents, le rapport des énoncés parent-enfant et le langage oral des enfants. Ces résultats ont indiqué que les parents dans le groupe expérimental utilisaient de façon plus importante le matériel imprimé que ceux du groupe témoin. Le rapport des énoncés parent-enfant a démontré une importante différence entre le groupe expérimental et le groupe témoin de la cohorte 2, mais non de la cohorte 1. Aucun progrès n’a été constaté pour l’utilisation par les parents des stratégies de lecture de livres partagée ou pour la longueur moyenne d’énoncé, de la diversité du vocabulaire ou des réponses des enfants. Les données indiquent qu’une brève intervention en lecture de livres partagée pour les enfants ayant des troubles spécifi ques du langage a infl uencé l’utilisation du matériel imprimé par les parents, mais n’a eu aucune répercussion sur les progrès des enfants. Les conclusions suggèrent une augmentation du nombre d’interventions en offrant davantage de formations destinées aux parents.
ID 1018
Lien http://cjslpa.ca/files/2010_CJSLPA_Vol_34/No_02_81-152/Girolametto_pile_johnson_chen_cleave_CJSLPA_2010.pdf
 
Share |

La RCOA est une revue à accès libre, ce qui signifie que tous les articles sont accessibles sur Internet à tous les utilisateurs dès la publication. Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, interroger ou référencer le contenu intégral des articles, ou à utiliser ce contenu à toutes autres fins licites.

La RCOA n’impose aucuns frais d’édition ou de traitement aux auteurs.

C’est l’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) qui détient le droit d’auteur de la Revue canadienne d’orthophonie et d’audiologie. Il faut mentionner la source (OAC, nom de la publication, titre de l’article, numéro du volume, numéro de parution et nombre de pages), mais sans laisser entendre que l’OAC vous approuve ou approuve l’utilisation que vous faites du texte. Il est interdit d’utiliser le document à des fins commerciales. Il est interdit de modifier, transformer ou développer le texte.